29/01/2007

Une distillerie clandestine.

Houdeng-Aimeries - Samedi 11 janvier 1919.

 

La perquisition que nous avons renseignée hier, chez le sieur Vital B.-C, rue Boël, a amené la découverte d'une distillerie clandestine en pleine activité: alambic, réfrigérant, etc. La fabrication était faite au moyen de sucre provenant des pillages à la gare de Bracquegnies. Le coupable a été laissé en liberté sous caution de 2.500 francs.

 

Il y a lieu de féliciter, au sujet de ces faits, notre actif commissaire de police, M. Lucien Staquet. Dut sa modestie en souffrir, nous devons ajouter que depuis son entrée en fonctions, il nous a donné maintes preuves de son esprit d'initiative.

20:04 Écrit par La Petite Louve dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : police |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.