31/01/2007

Le krach financier.

Houdeng-Aimeries - Mardi 30 octobre 1928.

 

Comme on le pense, la nouvelle de la déconfiture de la Banque Mabille, a mis en émoi, non seulement les deux Houdeng et les environs, mais aussi les communes du Roeulx, de Naast et de Gottignies, où la dite banque comptait de nombreux clients.

 

Les plaintes continuent d'arriver à la gendarmerie et à la police; on cite tel ouvrier houilleur, qui perd 100.000 francs; tel petit patron, qui écope pour 70.000 francs; tel autre ouvrier, qui en est pour 35.000 francs, etc. Il y a lieu d'ajouter la foule des souscriptions pour les "Briqueteries de la Campine", société qui n'a jamais fonctionné.

 

Les locaux de la banque sont hypothéqués pour cinq fois leur valeur et il n'y a rien à espérer de la vente; en ces derniers temps, M. Mabille a remboursé des sommes assez conséquentes; mais comme la faillite remonte au 20 avril 1928, les personnes qui ont reçu des sommes au détriment de la masse des créanciers, seront forcés de rapporter ce qu'ils ont reçu indûment.

13:30 Écrit par La Petite Louve dans Finance | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : banque |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.