03/02/2007

Le pétrole dans le Centre.

Houdeng-Aimeries - Vendredi  17 décembre 1928.

 

LES SONDAGES SUR LE TERRITOIRE DU R0EULX.

 

Les travaux de recherches se poursuivent méthodiquement, selon les plans établis par le syndicat des recherches pétrolifères; trois  sondages  ont  été  opérés  sur  le territoire de Houdeng-Aimeries, deux sur Houdeng-Goegnies, un sur la ville du Roeulx; le septième est actuellement en cours sur ce dernier territoire.

 

Il est établi près de la station du Roeulx à proximité de la maison de campagne de Mme de Henin de Boussu-Walcourt (ancien château de Boudry) et sur la lisière du bois dit "Haie du Roeulx". Il a atteint une profondeur d'environ 17 mètres.

 

Le sondage précédent, établi près de la ferme Dupire (ancienne ferme du Rasé), sur Houdeng-Aimeries, a confirmé, au dire des experts en la matière, les résultats favorables des cinq sondages antérieurs. Le septième en cours, quoiqu'encore à une faible profondeur, présente les mêmes caractéristiques que les autres et confirment, suivant les pronostics des spécialistes de diverses nationalités, l'existence d'une nappe de pétrole importante.

 

L'analyse des produits extraits des divers sondages permet les plus légitimes espoirs; le fait qu'on a rencontré, vers les profondeurs de 15 mètres, du carbone, est un indice très favorable pour le but poursuivi, ainsi que les suintements de matière huileuse à faible profondeur au-dessus de la couche imperméable.

 

Les prospecteurs n'ont plus, dès à présent, aucun doute au sujet du précieux liquide recherché; on prévoit l'entreprise, sous peu, de sondages à grande profondeur; il sera probablement établi sur le territoire de Houdeng-Aimeries; les machines seront de grande puissance pour aller jusqu'à 1.000 ou 1.200 mètres et elles seront fournies par une maison allemande, spécialiste en matière de sondage.

 

Comme on le voit, la saison quelque peu défavorable n'a pas ralenti l'activité des prospecteurs, contrairement à certains bruits répandus; le sondage en cours près du château de Boudry est un peu à l'écart, dans un coin peu fréquenté, à environ 200 mètres d'une avenue particulière; il n'a pas d'ailleurs le développement que comportera le grand sondage définitif.

20:29 Écrit par La Petite Louve dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : petrole |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.