05/02/2007

A propos d'un legs.

Houdeng-Aimeries - Vendredi 20 septembre 1913.

 

Nous sommes d'avis que les Administrations communales - au même titre que les particuliers - devraient s'empresser d'accepter, des deux mains encore, un legs que toute personne consent à leur faire. Surtout quand ce legs est consenti avec les conditions qui entourent celui dont nous voulons encore entretenir nos lecteurs aujourd'hui. Il s'agit toujours d'une somme assez rondelette (15.000 francs) qui permettrait à l'Administration communale de se rendre acquéreur des terrains nécessaires à l'érection d'un petit square au centre de notre commune, en face de notre Ecole Moyenne et à cent mètres de la place communale.

 

Il nous revient de source autorisée que ce legs n'est pas encore accepté par nos édiles et, cependant, combien la rue portant leur nom - et la rue voisine - serait du coup embellie! Leur devise ne serait-elle pas: "Toujours plus grand! Toujours plus beau!"

11:30 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : squares |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.