13/02/2007

Un projet à étudier.

Houdeng-Aimeries - Dimanche 18 avril 1920.

 

Dans l'avant-dernière séance du Conseil communal, M. l'échevin Focan a incidemment soulevé une question qui, nous serable-t-il, mérite de retenir l'attention des autorités communales.

 

Comme on le sait, un croisement de tram est établi sur la Place Communale; à très peu de distance, dans la direction de Bracquegnies, le tram doit franchir le canal sur un pont tournant; la navigation étant très intense, à tout moment, le service des vicinaux est entravé, et ce fait a sa répercussion répétée sur tout le trafic.

 

07005HA_PONT_RUE_LIEBIN~1

Le pont de la rue Liébin, sur le canal du Centre, où passera le tram.

 

Avant la guerre, cette situation avait déjà été examinée; il avait été décidé que la voie du tram serait détournée, passerait en face de l'église, longerait le canal à flanc de coteau et, franchissant le pont fixe, descendrait la rue Liébin pour rejoindre, à la chaussée de Bois-du-Luc, la ligne vers Bracquegnies.

 

A ce projet, on avait annexé - et ce fut peut-être un tort -celui d'une passerelle pour piétons à établir au-dessus du canal, dans l'axe de la rue des Ecoles. Aujourd'hui, les circonstances nées de la guerre entravent quelque peu l'exécution des deux projets.

 

C'est pour remédier aux graves inconvénients signalés ci-dessus que M. Focan a émis l'idée suivante:

 

Une nouvelle ligne, partant de la rue Paul Houtart, suivrait la Chaussée, emprunterait la rue Boël (Tombelle), arriverait au pont fixe de la rue Liébin et elle rejoindrait la ligne de Bracquegnies à la chaussée de Bois-du-Luc: c'est ici que se ferait le croisement des trams: la nouvelle voie servirait pour les trams venant de La Louvière et qui doivent donner, à Bracquegnies, la correspondance aux trains et au vicinal de Casteau.

 

L'ancienne voie continuerait à être utilisée par les trams venant de Bracquegnies et se dirigeant vers La Louvière.

 

Il est une chose digne d'attention: c'est que la situation actuelle ne permettra jamais, entre le rue Paul Houtart et la Place Communale de Houdeng-Aimeries, un service plus intensif que le service actuel, car cette rue est, en certains endroits, très étroite, et présente des courbes assez dangereuses.

 

Il nous semble donc que la proposition de M. Focan ne doit pas être repoussée "a priori" et qu'elle mérite un examen bienveillant; il y a de nombreuses lignes, à Bruxelles notamment, qui n'empruntent pas, à l'aller le même tracé qu'au retour; il nous paraît qu'il n'y a donc nul inconvénient à user ici de la même disposition, surtout que l'établissement de la nouvelle voie ne serait pas très onéreux, aucun travail d'art n'étant nécessaire.

 

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tram |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.