15/02/2007

Le canal du Centre.

Houdeng-Aimeries - Dimanche 23 juillet 1899.

 

Les travaux du dernier tronçon de cette importante voie navigable sont, en ce moment, poussés avec activité; et malgré la lenteur administrative, quoiqu'en différents endroits le retard des matériaux ait empêché de presser le travail autant qu'on l'aurait pu, on peut espérer le voir bientôt terminé.

 

542_HA_ASCENSEURS_NOS_2_ET_~1

Le Canal du Centre encore vide de son eau à l'ascenseur n°3 près de Strépy-Bracquegnies; à gauche, la salle des machines.

 

En attendant, l'affluence des ouvriers étrangers donne aux localités déjà populeuses de La Louvière, Houdeng-Goegnies et Houdeng-Aimeries, une physionomie .singulièrement pittoresque et animée. C'est non loin de l' ascenseur hydraulique n° 1 que commencent les travaux qui sont entamés à la fois sur tous les points de la section terminale, longue de 2.225 mètres. La mauvaise qualité du terrain a rendu les travaux fort difficiles. On a dû d'abord travailler dans le "terrain mouvant" et quantité de pilotis, d'une dizaine de mètres de longueur, ont dû être enfoncés dans le sol. Néanmoins, depuis quelque temps, les grosses difficultés semblent être définitivement vaincues.

 

A côté du creusement du canal même, plusieurs grands travaux d'art ont dû être exécutés. C'est d'abord le pont tournant de la chaussée d'Houdeng à La Louvière, dont la construction a dû être arrêtée par suite du manque de pierres. Plus loin, c'est l'énorme masse de maçonnerie destinée à asseoir le pont, de 20 mètres de hauteur, du chemin de fer Bruxelles - Chimay; puis, c'est le pont de la route de Binche, dont la partie métallique, prête à être lancée, attend à pied d'oeuvre, également par suite de manque de pierres; ensuite, c'est le grand siphon d'Houdeng-Aimeries, qui doit passer sous le canal; c'est le pont tournant près de l'église d' Houdeng-Aimeries et qui est presque terminé; c'est la nouvelle route reliant la place d'Houdeng à la chaussée de Bois-du-Luc; c'est enfin le pont fixe avec barrages de garde, établi sous la chaussée de Bois-du-Luc. Malgré l'importance de ces travaux, il semble qu'ils pourront être terminés avant le délai d'achèvement, fin septembre 1900 et ce, malgré le retard que le gouvernement a mis à fournir les matériaux nécessaires.

20:15 Écrit par La Petite Louve dans Canal du Centre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.