03/03/2007

Visite du Prince Albert.

Houdeng-Aimeries - Bois-du-Luc

20 février 1904

 

Les habitants des Houdeng et de Bois-du-Luc ont été très étonnés ce matin d'apprendre que le Prince Albert de Belgique descendrait aujourd'hui à la gare du Centre. La chose avait été tenue secrète.

 

Le prince est arrivé en gare à 1h.45. Son wagon - une voiture de deuxième classe - avait été attaché au train Bruxelles-Chimay. Notre futur Souverain, qui était vêtu d'un complet anglais (gris-noir), coiffé d'un chapeau boule, le binocle à l'oeil, était accompagné de son officier d'ordonnance, le colonel Jungbluth, de M. le baron Raoul de Sars, gouverneur du Hainaut, et de deux hauts fonctionnaires de l'administration des chemins de fer.

 

Sur le quai se trouvaient: MM. Houtart, bourgmestre de Houdeng-Goegnies; Degueldre, directeur général des Charbonnages de Bois-du-Luc; le marquis de Wavrin-Villers, président du Conseil d'administration des Charbonnages et Lenglez, chef de gare.

 

Après les présentations d'usage, le prince est sorti par la salle d'attente de première classe. Deux voitures du charbonnage attendaient. Le prince et sa suite y ont pris place et elles sont parties au galop vers Bois-du-Luc.

 

029ABDL_ENTREE_BUREAUX~1

Entrée des bureaux du charbonnage de Bois-du-Luc.

 

Une centaine de personnes environ se trouvait à la gare. Aucune manifestation ne s'est produite. Le service d'ordre était fait par la police locale.

 

Toutes les maisons échelonnées le long de la chaussée de Bois-du-Luc, ainsi que celles des "carrés" étaient pavoisées aux couleurs nationales. L'habitation de MM. Degueldre et Demeurs, ingénieur, avait reçu une décoration spéciale. Le drapeau tricolore se mariait à l'étendard de ' l'Etat indépendant du Congo.

 

Le prince est entré chez le Directeur, où il est resté quinze minutes. On lui a présenté les membres du Conseil d'administration.

 

Tout le monde a pris place ensuite sur le tram particulier du charbonnage, qui a conduit le royal visiteur aux nouveaux puits du Quesnoy, objet de sa visite. Le prince a parcouru les remarquables installations du Quesnoy, et s'est fait expliquer par le menu les rouages des machines.

 

3 heures 15.- Le prince visite en ce moment le Quesnoy. On lui a présenté les ouvriers du charbonnage qui recevront cette année la décoration. Voici leurs noms: Lequime Antoine; Fiévez Augustin; Carlier Clément; Remarc Pierre-Joseph ; Pignez François; Surlereau Evariste; Malbrecq Benoit; Barbier Jean-Baptiste; Nachtergael Victor et Stienne Agénor.

 

Le doyen des décorés, Lequirae Antoine, a prononcé un discours. Lequime qui est âgé de 80 ans, est occupé au charbonnage depuis 55 ans et il travaille toujours.

 

4 heures.- La voiture dans laquelle se trouvait le prince a été garée à Haine-Saint-Pierre. Elle sera attachée tantôt au train de Chimay-Bruxelles qui passe à Houdeng à 4h.24.

 

Ajoutons que le train était conduit par un machiniste instructeur et par un chef garde contrôleur.

 

Pour faciliter la descente du prince à l'arrivée, des manoeuvres ont été opérées.

 

A Bois-du-Luc comme à Houdeng-Goegnies, aucune manifestation ne s'est produite. Tout le personnel, d'ailleurs, était à son poste. Il y avait peu de monde sur le passage du prince.

 

Rappelons que Léopold 1er vint à Bois-du-Luc il y a plus de cinquante ans. Il entra dans une des maisons de la cité ouvrière. Une plaque commémorative en marque encore l'entrée.

19:30 Écrit par La Petite Louve dans Charbonnages | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Recherche Surleraux Très beau site avec beaucoups de détails anecdotiques.
Vous citer dans la visite du future Roi des Belges en 1904 à Bois du Luc un ouvrier Surlerau Evariste, avez vous d'autres informations sur cette personnes. En vous remerciant je vous présente en cette période mes meilleurs voeux pour 2009.
Claude Surleraux.

Écrit par : Surleraux Claude | 02/01/2009

Les commentaires sont fermés.