19/03/2007

Un attelage dans le canal.

Houdeng-Goegnies - Mercredi 15 octobre 1902.

 

Hier vers 11 heures du soir, un négociant de notre localité, Désiré Parée, dit le "Furieu", revenait en charrette de Ville-sur-Haine, quand arrivé au pont de Saint-Nicolas, son cheval s'emballa; Parée put toutefois sauter à bas de son véhicule.

 

L'animal arriva dans une allure désordonnée au pont de la Chaussée de Soignies à Mariemont, qui était partiellement tourné pour permettre certains travaux de carrelage. Une chaîne servant de garde-corps, le cheval fut suspendu dans le vide, la charrette ayant été retenue par un obstacle.

 

Avec l'aide de quelques voisins, on put, au moyen de cordes, retirer l'animal de sa position critique. Heureusement, il n'était pas blessé.

 

Parée tient un café au delà du passage à niveau du chemin de fer de l'Etat.

 

Les deux ouvriers occupés au pont nous affirment qu'il s'en est fallu de peu qu'ils reçussent l'animal sur la tête.

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.