31/03/2007

L'espion Wiart.

Houdeng-Goegnies - Jeudi 26 février 1920.

 

Sait-on que l'espion Wiart, condamné récemment par le conseil de guerre de Lille, habitait notre commune pendant la guerre, en compagnie de sa concubine, Leroy Olympe?

 

Le faux ménage demeurait rue de la Chaussée, numéro 10.

 

C'est au début de 1917, que Wiart s'est présenté à la Maison Communale de Goegnies, déclarant faire partie d'un service d'espionnage allié. Il fut éconduit. Depuis lors, il est parti et on ne l'a plus revu.

 

Sa concubine est restée jusqu'à l'armistice dans la commune: à ce moment, Wiart est venu la reprendre et les amants sont partis en France, où Wiart s'est fait pincer.

17:00 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espionnage |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.