02/04/2007

un charivari.

Houdeng-Goegnies - Vendredi 5 septembre 1924.

 

Mercredi matin, vers 10 heures et quart, la nommée Madeleine L., que l'on accuse d'entretenir des relations depuis un certain temps avec un nommé Léon V. a été l'objet d'un charivari de la part des voisins.

 

Léon V. se cacha dans une chambre de la maison, tandis que la femme voulait sortir avec sa fille. La foule, qui entourait la maison de Madeleine L. l'obligea à rentrer immédiatement.

 

Cependant Léon V. prit le parti de s’en aller; il se sauva par les jardins, au milieu des huées de deux cents personnes environ.

 

De nombreux carreaux furent brisés chez Madeleine L.

 

Au cours de la scène, une femme fut blessée par Madeleine L. qui, de l'étage, a jeté sur la foule les objets les plus hétéroclites. La police a ouvert une enquête.

17:00 Écrit par La Petite Louve dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.