07/04/2007

Le feu à la ferme Tout-y-Faut.

Houdeng-Goegnies - Mardi 10 mars 1931.

 

Dimanche, vers 10 heures du matin, le Central téléphonique louviérois alertait les postes locaux de pompiers, les permanences de police et les brigades de gendarmerie.

 

Un incendie s'était déclaré à la ferme de Tout-y-Faut, l'une des plus vieilles fermes de l'ancienne Louvière.

 

Cette ferme est située derrière les hauts-fourneaux des usines Boël et est occupée par le fermier Armand Garitte et sa famille.

 

HG_FERME_TOUT_Y_FAUT
La ferme Tout-y-Faut qui disparut en 1968, écrasée par un terril de laitier des Usines Boël.

 

Le feu s'était, en effet, déclaré dans les vastes bâtiments contigus à la maison d'habitation du fermier. Ce bâtiment, d'une longueur de vingt mètres environ sur dix de haut, a des murs de côté d'une épaisseur de nonante centimètres? Le feu, trouvant un aliment facile dans le foin, détruisit complètement l'étage du bâtiment, mais n'eut pas raison des murs.

 

La maison de M. Garitte a pu être préservée, grâce aux secours promptement apportés par les pompiers de La Louvière.

 

Les pompiers avaient branché leurs tuyaux sur le canal.

 

Malheureusement, deux tuyaux de la pompe sautèrent peu après, par le froid intense qui régnait à ce moment.

 

L'on fit appel à la pompe électrique des Usines Boël, dirigée par les ingénieurs Demerbe et Falgas, aidés d'ouvriers de l'usine et des pompiers de La Louvière, sous les ordres de M. Nopère.

 

Les dégâts sont couverts par l'assurance; ils sont assez élevés.

 

Les gendarmes de La Louvière, de Houdeng, et la police de cette dernière commune étaient également sur les lieux.

17:00 Écrit par La Petite Louve dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : incendie |  Facebook |

Commentaires

hghhyh mkklnk4889764897



Écrit par : nini | 08/10/2008

Les commentaires sont fermés.