22/04/2007

Les travaux au nouveau pont métallique du Canal du Centre.

Houdeng-Goegnies - Samedi 15 septembre 1934.

 

Favorisés par une longue période de beau temps, les travaux du grand pont de La Louvière se poursuivent normalement. Le montage de la partie métallique de l'ouvrage a commencé le 31 août dernier. Il est à l'heure actuelle en bonne voie. On prévoit qu'il sera complètement terminé dans 15 ou 20 jours.

 

581HG_PONT_CAPITTE~1

Le nouveau pont métallique construit en 1934.

 

Peu à peu, les grandes masses de fer, maniées à l'aide de deux mâts métalliques, avec haubans, 11 cabestans à main et deux autres à commande électrique, s'ajustent et prennent forme. De nombreux curieux suivent chaque jour avec intérêt ce travail, exécuté avec aisance et précision par des ouvriers spécialisés.

 

Le montage terminé, le rivetage des pièces assemblées s'en suivra. Il demandera près d'un mois. Présentement, de par et d'autre de l'ouvrage, une partie des pièces de la voie, qui constitue en quelque sorte l'amorçage du pont, a été placée sur des appuis, des culées, de même qu'une partie des montants, des diagonales et des lisses supérieures, qui sont des éléments des maîtresses poutres.

 

19008_NOUVEAU_PONT_CAPITTE~2

Le nouveau pont Capitte, construit en 1934.

 

Deux cents tonnes de matériel sur un total de 240, sont arrivées à pied d'oeuvre. En vue d'avancer les travaux, l'entrepreneur a sollicité l'autorisation d'effectuer une partie des murs de soutènement restant à exécuter entre les culées. Si cet avantage lui est accordé - et il y a tout lieu de croire qu'il le sera - la durée des travaux sera écourtée d'une vingtaine de jours. De ce fait, le passage autorisé actuellement pour les petits véhicules, par les voies latérales au débouché du pont, sera réduit de moitié, mais il sera encore suffisant pour assurer une circulation normale. De son côté le remblaiement de la chaussée centrale va entrer dans une phase active, l'entrepreneur ayant eu la bonne fortune de se procurer des terres appropriées dans la région même. Ce travail nécessite l'utilisation de terres spéciales garantissant une assiette solide

 

Et bientôt, le fameux pont Capitte, qui fit tant parler de lui, ne sera plus qu'un cauchemar qui, finalement, s'estompera pour disparaître à jamais.

 

17:00 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pont |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.