29/04/2007

Les travaux du canal.

Houdeng-Goegnies - Mercredi 31 août 1898.

 

Les travaux du canal du Centre marchent avec une extrême lenteur, à cause du manque d'ouvriers.

 

On rencontre des mauvais terrains à chaque pas.

 

Dès le début,  on avait commencé les talus du canal aux environs de l'ascenseur n°1 lorsque des éboulements les renversèrent et il a fallu tout recommencer en employant des revêtements en pierre.

 

525HG_TRAVAUX_DU_CANAL~1

Les travaux du canal du Centre près du pont Rouge.

 

La mauvaise qualité des terrains se fait spécialement sentir près de la grand'route de Mariemont à Soignies.

 

Depuis plusieurs mois, on est occupé en cet endroit aux travaux de construction d'un petit pont sur la rivière "Le Thiriau" et il n'est pas encore terminé. On a dû entasser quantité de grands arbres avant de pouvoir commencer le bétonnage. On exécute actuellement les terrassements pour la construction du grand pont de la chaussée. Là encore, le pilotage à la machine doit être employé.

 

Le détournement provisoire du chemin de fer de Bruxelles à Chimay exige l'établissement d'une voie ferrée à vingt mètres de hauteur sur une longueur d'environ quatre cents mètres. Ce travail sera bientôt terminé.

 

Plus loin près de l'église de Houdeng-Aimeries, la construction d'un siphon sous le canal en plein terrain mouvant a nécessité l'emploi de 150 wagons de pierrailles.

Ce siphon, qui devait coûter 15.000 francs, en coûtera une quarantaine de mille!

Ajoutons que la suppression de plusieurs chemins très fréquentés, a jeté une certaine perturbation dans les Deux-Houdeng.

 

Bref, cette dernière partie de construction du canal ne sera pas exempte des vicissitudes qui ont marqué la construction des autres sections.

17:15 Écrit par La Petite Louve dans Canal du Centre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canal |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.