22/06/2007

Police de roulage.

Houdeng-Goegnies - Mercredi 5 septembre 1928.

 

Afin d'avertir les conducteurs d'auto et de véhicules quelconques, le commissaire de police rappelle aux intéressés la teneur de l'article 41 du règlement de police ainsi conçu : 

"La vitesse de marche des voitures automobiles ne peut jamais être supérieure dans la commune à 10 kilomètres. Lorsqu'elles tournent l'angle d'une rue ou traversent un pont, elles marcheront à l'allure du cheval au pas." 

Des plaques seront placées incessamment à l'entrée du village et des procès-verbaux seront rédigés à charge des contrevenants.

 

L'article 46 des lois du 1er août 1899 et du 1er août 1924 sur la police de roulage et de la circulation porte : 

"Sur les ponts suspendus et sur les ponts mobiles, le passage des véhicules, des bêtes de trait, de charge ou de monture et des bestiaux, ne peut s'effectuer qu'à la vitesse d'un piéton". 

Il est porté également à la connaissance des intéressés, que pour éviter des accidents au quartier de la gare où le trafic est si intense, l'Administration communale a décidé de faire observer le sens unique, c'est-à-dire que les véhicules qui s'engageront dans le quartier de la gare venant de la Chaussée devront emprunter la rue de la Station et pour en sortir la rue Léopold II . Des plaques indicatrices seront placées dans quelques jours et l'arrêté entrera en vigueur à partir du 15 septembre prochain.

17:45 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : code de la route |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.