19/12/2007

Les femmes indignes.

La Louvière - Mercredi 15 janvier 1919.

Un correspondant des "Nouvelles" s'indignait hier du fait que deux femmes de La Louvière, la mère et la fille, qui avaient scandalisé la population de leurs compromissions avec les Boches, se pavanaient aujourd'hui dans une limousine anglaise en compagnie d'officiers britanniques. Evidemment, pareil spectacle révolte l'opinion publique et il vaudrait mieux qu'il ne se produise pas. Espérons que la petite leçon de dimanche soir sera salutaire.

04014LL_PLACE_COMMUNALE

 

Mais le cas n'est pas isolé. Les femme a qui ont eu hier des rapports avec les Boches, ouvrent aujourd'hui leurs bras aux Anglais. Et si demain les hordes de l'occupation amenaient chez nous des nègres, ces blanches feraient bon ménage avec les noirs. C'est dans l'ordre normal des choses...

Certaines de ces femmes se contentent du soldat. Celles qui furent dimanche soir l'objet de la manifestation sifflante de la rue Charles Nicaise préfèrent l'officier. Elles estiment que lorsqu'on prend du galon, on ne saurait trop en prendre...

18:00 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.