19/01/2008

Le voyageur irrascible.

La Louvière - Vendredi 4 mars 1927.

Ceci se passait mercredi en gare de Bouvy. Un ouvrier nettoyait les carreaux des fenêtres. Il se servait évidemment d'eau. Mais des gouttes vinrent asperger un voyageur. Celui-ci, rageur, se retourna. L'ouvrier lui fit signe de s'éloigner. Il n'en fit rien. L'ouvrier continuant son travail, le voyageur se sentit à nouveau mouillé, bien .peu, mais tout de même...

02019LL_GARE

 

Alors, il se précipita au guichet et demande le registre sur lequel il consigna une réclamation.

Et voilà un ouvrier qui, pour avoir accompli la besogne qui lui était commandée, va peut-être subir une punition?

Mais l'histoire serait banale si le voyageur n'était un jeune socialiste, mandataire communal aussi tapageur que grincheux, et défenseur attitré de la classe ouvrière...

16:45 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gare |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.