08/03/2008

Un auto-camion dans une vitrine.

La Louvière - Dimanche 2 février 1930. 

Vendredi soir, vers 7 heures, le carrefour si vivant du "réverbère" a été mis en émoi par un accident qui aurait pu avoir des conséquences autrement graves que les dégâts matériels cependant importants qu'il a provoqués.


20031LL_DRAPEAU_BLANC_1908 
 

M. Dussart Georges, âgé de 58 ans, négociant à Roux, où il rentrait, pilotait un auto-camion et il voulut virer vers la rue Sylvain Guyaux sans contourner le poste fixe suivant les instructions en vigueur. Invité par l'agent de service à exécuter la manoeuvre réglementaire, H.Dussart fit reculer son véhicule tant et si mal qu'il grimpa sur le trottoir et que l'arrière du camion fit voler en éclats l'une des vitrines du magasin de confection et de lingeries de M. Marcel Degueldre-Babusiaux. Ce fut un tintamarre formidable et les morceaux de verre épars gisaient sur la rue et à l'intérieur de l'étalage saccagé. Procès-verbal a été dressé.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accident |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.