05/05/2008

Rêve d'Or, le bel étalon.

La Louvière - Vendredi 14 septembre 1900. 

Mercredi soir, nos concitoyens ont fêté avec enthousiasme la rentrée de  M. Sylvain Guyaux fils, qui est allé à Vincennes, remporter avec son bel étalon Rêve d'Or, la plus haute distinction au concours hippique. 

Des sociétés de musique, une voiture dans laquelle se trouvaient M M. Guyaux, suivies du champion du monde, et d'un autre étalon, ont parcouru en cortège, escortés d'une foule considérable, les rues de la cité, jusqu'à l’Hôtel-de-Ville, où a eu lieu la réception, et à la rue Hamoir-Warocqué, où habite  M. Guyaux père, devant le château duquel on avait dressé une fausse porte qu'on a illuminée. 

Une superbe gerbe de fleurs naturelles, arrangées artistement par l'horticulteur Florent Grambras, a été offerte par les habitants de la rue Hamoir à  M. S. Guyaux. 

Tout le quartier a été en liesse, et on a bu au succès sans précédent obtenu par l’éleveur, dont peuvent s'honorer le Centre et le pays.

18:00 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cheval, etalon, concours |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.