27/05/2008

Omer tombe Dick Van den Berg.

La Louvière - Lundi-Mardi 27-28 octobre 1902. 

Hier après-midi a eu lieu dans le préau de l'école communale des garçons, place Maugrétout, la lutte de défi entre Orner du Bouillon et Dick Van den Berg.

Quoique cette rencontre constituât un réel événement sportif, les spectateurs étaient relativement rares. Il ne nous appartient pas d'en rechercher les causes.
 

Cette lutte a été particulièrement attrayante. Les deux athlètes tous deux musclés de fer, aussi agiles l'un que l’autre, ont prouvé leur force à diverses reprises, attaquant avec une égale ardeur. Bref, on n'aurait pu présager de l'issue de ce combat. Elle semblait devoir s'éterniser. Aussi, la victoire d'Orner en 28 minutes a-t-elle étonné beaucoup d'amateurs.

C'est par une manchette suivie d'un écrasement de pont que notre concitoyen a fait "toucher des deux" au Hollandais. La victoire d'Orner a été saluée par d'enthousiastes acclamations.
 

La majeure partie du public - et nous sommes de ceux-là - émettait l'avis que Van den Berg avait déjà été "tombé" une fois sans que l’arbitre n'ait sifflé. Nous avons consulté celui-ci à ce sujet et il est absolument d'avis que le Hollandais a été vaincu deux fois mais la première fois il s'était ressaisi avec une telle rapidité qu'il n'avait pas eu le temps de siffler sa défaite. 

Cette victoire d'Orner augmente encore sa grande renommée athlétique. La séance avait commencé par une lutte entre Detaffe, dit "Sice" et Antoine le Montois. Celui-ci fatigué d'avance, a été vaincu en 17' par une ceinture de côté avec écrasement de pont, après avoir fourni une belle défense. Cette lutte a été admirable. 

Dick a ensuite tombé Antoine le Montois en 3’ par un ramassement de bras et Orner a fait connaître la défaite à Detaffe en l’45" par une ceinture à rebours en un temps. Les luttes étaient arbitrées par  M. Nicolas Quinif et  M. Jules Meunier chronométrait.

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lutte |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.