06/06/2008

Le dirigeable.

La Louvière - Lundi-Mardi 12-13 août 1907. 

Si le temps est calme, avait-on dit, l’on pourra procéder à des expériences de dirigeabilité. Or, le temps était on ne peut plus favorable et le ballon d'hier est parti avec le vent, tout comme le plus vulgaire des ballons sphériques.

 Le public a été désillusionné. Nous aussi, d'ailleurs. Nous avions cru, jusqu'au moment du départ, pouvoir assister aux évolutions de 1 'aérostat. Notre bonne foi a été surprise, de même, croyons-nous, que celle des membres du Comité organisateur. 

Le ballon s'est élevé majestueusement à 6 heures précises, emportant, outre le pilote, le sympathique bourgmestre de La Louvière,  M. Sylvain Guyaux. L'aérostat a, suivant l’expression consacrée, atterri dans d'heureuses conditions à Pont-à-Celles. Vers huit heures, deux automobiles, conduites par M. M.Deladrière et Plasman, qui avaient suivi le ballon, ramenaient tout le monde à La Louvière.

 On évalue à 40.000 personnes la foule qui se pressait hier dans les rues de La Louvière. Rarement, l'on y avait vu public aussi extraordinaire. A la gare de La Louvière, l'on a recueilli 2.140 billets de voyageurs venant de la ligne de Mons, 2140 de la ligne de Manage et 1030 de la ligne de Haine-St-Pierre, soit 5950. 

20018LL_DIRIGEABLE [Web520]

Le dirigeable s'élève à proximité du clocher de l'église. - Pendant les opérations du gonflement, l'Harmonie du Hocquet, dirigée par  M. Philippe Colin, a donné un charmant concert.- L'Harmonie royale de Châtelet a donné place des Martyrs un très beau concert. Une foule d'amateurs de musique a vigoureusement applaudi l'exécution des différents morceaux du programme.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Festivités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ballon, dirigeable |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.