06/07/2008

Les autos-camions.

La Louvière - Mercredi 15 janvier 1919.

La place des Martyrs en était remplie lundi soir. Il y en avait cinq ou six rangées, de toute la longueur de la place. Ce sont, paraît-il, les camions automobiles qui, journellement, vont vers la France prendre les soldats anglais qui doivent séjourner à La Louvière et dans les localités voisines.

 On remarque avec quelle facilité les chauffeurs britanniques font manoeuvrer ces formidables véhicules. On ne signale, en effet, pas d'accidents, en dépit de l'intensité du charroi... On nous dit qu'il y a actuellement 10.000 hommes de troupes à La Louvière et que les camions-autos dont il est question plus haut servent surtout au ravitaillement de la division.

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : camions |  Facebook |

Commentaires

Place des Martyrs Il y a peu, certaines vieilles personnes avaient gardé l'habitude de nommer la place Mansart "Place des Martyrs". Ces personnes sont vraisembablement toute décédées aujourd'hui.

Intéressant de noter que cette dénomination, "Martyrs", n'a rien à voir avec la guerre. Le terme fut adopté par dérision vis-à-vis des commerçants du centre-ville qui se plaignaient du futur manque à gagner suite à la décision comunale, en 1870, d'ériger un nouveau quartier commercial autour de Maugrétout. L'expression étant devenu populaire, lorsqu'on abattit l'église qui se trouvait au fond de cette place (logiquement nommée : Place de l'Eglise), il fut décidé de la rebaptiser "Place des Martyrs". Ainsi, quand la guerre s'est déclenchée en août 1914, La Louvière avait déjà ses martyrs avant que le premier casque à pointe se montre au Drapeau Blanc.

Bien à vous - CQ

Écrit par : Christian Quinet | 04/08/2008

Les commentaires sont fermés.