02/09/2008

Un boulevard sans arbres.

La Louvière - Jeudi 6 juin 1927.

 

Le boulevard Mairaux ne possédait pas d'arbres. On combla cette lacune en plaçant, de-ci de-là, des arbres qui ma foi donnaient une note gaie au couloir qui relie les places Maugrétout et Communale. Et avec le temps, qui sait, si l'on n'aurait pas pu, sous les frondaisons de ces arbres, aller s'asseoir sur quelques bancs que l'on aurait placés dans cette petite avenue. Mais le sort en a décidé autrement.

 Et mercredi, les cognées ont eu raison des pauvres arbres qui ornaient le boulevard. Mercredi soir, dit-on, cette artère sera complètement dénudée. 

417LL_BOULEVARD_MAIRAUX [Web520]

Le boulevard Mairaux. Alors que partout les ligues des "Amis de l'Arbre" se forment, que Mariemont pleure sa drève, alors que les Montois se désolent de la mort des beaux ormes, le joyau de leur ville, La Louvière arrache les quelques plantations que l'on avait bien eu du mal d'élever. Quel est ce motif? On dit que ce dur sacrifice est imposé par une fête aérostatique. Nous ne voulons pas y croire. On dit aussi que l'on va rétrécir les trottoirs du boulevard, afin de pouvoir, au milieu, former de petits parterres de fleurs. Mais que ne dit-on pas?

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arbre, voirie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.