04/09/2008

Et les singes?

La Louvière - Mercredi 15 juin 1927.

 

On n'en a point vu, les premiers jours de la ducasse, à La Louvière... Que nos lecteurs ne s'y trompent point: nous ne songeons pas, pour le moment, à faire de l'ironie au détriment de qui que ce soit.

 

Depuis des temps immémoriaux, l'on voit défiler dans nos rues, dès le dimanche matin, une famille de singes, laquelle, perchée sur une estrade ambulante, se livrait à des exercices variés: "Portez, armes!"; "Présentez, armes!". Puis nos frères inférieurs - qu'on dit - jouaient de la musique, tournaient de la manivelle, se livraient a mille cabrioles plus divertissantes les unes que les autres. Et cela faisait l'amusement pour les petits et aussi pour les grands.

 

C'est dommage que les singes ne soient pas revenus. Peut-être sont-ils, eux aussi, les victimes de la situation économique. Les voyages ne coûtent-ils pas les yeux de la tête... Ils étaient devenus infiniment sympathiques, ces singes-là! Et ils apportaient, dans nos rues, les jours de ducasse, une note tout à fait pittoresque...

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Festivités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : singe, ducasse |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.