24/09/2008

Les roulottes.

Jeudi 10 juillet 1930.

 Nous nous faisons l'écho des plaintes de maints de nos concitoyens qui estiment, avec raison, qu'une police des roulottes devrait être organisée, avec le concours de la Commission d'hygiène. Rue de l'Olive, notamment, il paraîtrait que les occupants de ces demeures précaires n'ont qu'un vague souci de l'évacuation de leurs résidus et immondices et, par ces temps orageux, l'odorat des voisins et des passants n'est pas particulièrement flatté. En attendant que des habitations soient disponibles pour ces malheureux - et dans l'espoir qu'ils désirent changer de condition de logement - ne pourrait-on grouper quelque part toutes les roulottes du territoire de la commune, en un camp organisé, avec feuillées, dépôts d'immondices, etc.? Il nous semble qu'il y a quelque chose à faire dans ce sens. 

02005LL_VUE_2_ROULOTTES [Web520]

Les roulottes à la rue Edouard Anseele vers 1930-1932. 

18:00 Écrit par La Petite Louve dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : habitat, taudis, roulotte |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.