12/10/2008

La Semeuse fête son 20e anniversaire.

La Louvière - Mardi 5 novembre 1935.

 

C'est en 1914, quelques jours avant la guerre, exactement le 22 juillet, que la Société était légalement constituée.

La guerre éclate avant même que les travaux ne soient entrepris. L'exécution du programme subit un temps d'arrêt: on attend la fin de la guerre que tout le monde croit proche. Cet espoir est déçu et, les hostilités continuant, les travaux sont commencés et terminés en 1915. 

0003 La Semeuse
En-tête de lettre de La Semeuse, Boulangerie du Centre en 1931. Malgré cette période difficile nos adversaires essaient de nous faire interdire les fournitures. Catholiques et socialistes, malgré la trêve théorique des partis, multiplient les interventions et pressions dans ce but, mais ils échoueront. La lutte qui se poursuivra dorénavant, sans interruption, est commencée, et nous enregistrons une première victoire: nous fournissons malgré eux. 1918.- Fin de la guerre et du ravitaillement! Le commerce est redevenu libre, le camion bleu circulera à présent, partout dans le Centre, et commencera son travail de propagande journalière. 

Cette perspective énerve, de plus en plus nos adversaires qui, parfois, perdent toute mesure dans leurs moyens d'entraver notre développement. C'est l'époque de la naissance des syndicats et aussi celle des manifestations de rue imposantes et répétées, suivies de meeting dans lesquels "La Semeuse" est battue en brèche.

A l'usine, l'ouvrier s'approvisionnant à "La Semeuse", est brimé par des délégués devenus tout puissants; à domicile, l'épouse doit subir les ricanements des voisins lorsque, devant sa porte, s'arrête notre camion. Les catholiques continuent, eux aussi, la lutte commencée, mais de manière sournoise. Ils connaissent la puissance du clergé et... en usent. Les prêtres et les religieuses les servent dans cette lutte politique. Malgré cette opposition, nous vaincrons pour la seconde fois. Notre clientèle naissante se développe rapidement. Répugnant aux menaces, les coopérateurs s'inscrivent nombreux à "La Semeuse". Notre situation s'affermit et l'adversaire doit concéder qu'à l'avenir, il aura à compter avec nous.  Extrait du discours de  M. Massart administrateur-délegué.

19:15 Écrit par La Petite Louve dans Economie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boulangerie |  Facebook |

Commentaires

la semeuse Bonjour,
pourriez-vous me donner la référence de la source de cette intéressant article?
Cordialement
J. Liénart (2è histoire ulb)

Écrit par : J. Liénart | 18/12/2009

Bonjour,
Je recherche l'année de fermeture de La Semeuse, où mon grand-père a travaillé comme livreur de pain en charrette hippomobile.

Écrit par : Warte | 01/11/2014

Les commentaires sont fermés.