18/10/2008

Omer du Bouillon victime d'un accident.

La Louvière - Samedi 26 septembre 1936.

 

Le monde sportif et les nombreux amis que compte dans le Centre, le sympathique ancien lutteur Omer du Bouillon, seront navrés d'apprendre le pénible accident dont il vient d'être victime. M. Orner Garitte se trouvait, vendredi, vers 11 heures du matin, chez son fils, rue Evrard, à Jolimont Haine-Saint-Paul. En voulant aiguiser un sécateur sur une meule, celle-ci éclata soudain, volant en une quinzaine de morceaux. M. Garitte reçut au front l'un de ces fragments, qui lui fractura le crâne. On pense que l'un des éclate s'est logé dans le cerveau. Immédiatement le blessé fut soigné par  M. le docteur Vandermersch, qui le fit conduire à l'Hôpital de Jolimont. On suppose que le sécateur aura glissé des mains de  M. Garitte et aura formé cale, produisant l'accident. La meule, qui ne dépasse pas la grandeur d'une boîte à cigares ordinaire, tournait à environ 1200 tours à la minute. La victime est dans le coma, et on désespère de la sauver. Le grand organisateur de réunions sportives louviérois est âgé de 62 ans. Il connut des heures de gloire; il fut même champion du monde de lutte. Actuellement encore, il ne restait pas inactif et ses installations du Tierne du Bouillon, sont des plus modernes et des plus achalandées. Dans le domaine de la philanthropie, on ne fit jamais appel en vain à son secours.Orner du Bouillon ne compte que des amis. C'est un brave homme, au malheur duquel on compatit unanimement.

19:30 Écrit par La Petite Louve dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : deces, lutte |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.