14/02/2009

L'éclairage public

Samedi 13 janvier 1900.

Depuis les 1er janvier 1895, la commune de La Louvière, pour répondre au voeu unanime des habitants, avait décrété l'éclairage public permanent; non seulement, on éclairait tous les jours de l'année, mais l'éclairage se prolongeait jusqu'à l'aube. 

Actuellement, l'Administration communale, dans un but d'économie mal entendue, supprime complètement l'éclairage pendant 7 nuits, prétendument éclairées par la lune, et elle fait encore cesser l'éclairage pendant 4 autres nuits à partir de 11 heures 1/2. 

Nous sommes donc revenus au beau régime qui existait avant 1895: l'éclairage public intermittent. Or, chacun le sait, la lune brille par son absence chaque fois que le ciel est brumeux, et il l'est souvent. 

Le régime qu'on fait renaître n'est pas pour déplaire aux longues-pennes dont les exploits sont signalés de nouveau dans la région. 

Hier, première nuit de lune officielle, il ne faisait pas clair et les habitants étonnés se demandaient si le charbon manquait au Gazomètre. Ils apprendront avec un réel déplaisir que cet état de choses va perdurer. 

Depuis quelques années que l'éclairage public fonctionnait toutes les nuits et toute la nuit, les habitants vivaient dans une parfaite quiétude, chaque lanterne faisant l'office d'un garde de nuit. 

Actuellement, il n'en est plus ainsi.

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eclairage |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.