20/03/2009

La rue Neuve.

Mercredi 4 septembre 1929.

Les aigles qui tirent les ficelles à l'Administration communale de La Louvière n'ont aucun sens du ridicule, voire de l'odieux. 

Un hurluberlu s'est donc imaginé devoir marquer son passage dans l'édilité et il n'a rien trouvé de mieux, s'appuyant sur la mémoire d'un brave homme qui n'aurait jamais désiré cela, que de vouloir changer le nom d'une artère des plus importantes de la localité. 

01015LL_RUE_NEUVE [Web520]

On vient donc d'enlever la plaque "Rue Neuve" et d'apposer l'indication "Rue Joseph Wauters". La contre-offensive ne s'est pas fait attendre: tous les commerçants de la rue, et elle n'est guère habitée que de ceux-ci, font procéder à la peinture des mots "Rue Neuve" sous le numéro de leur domicile ou de leur firme. 

C'est là un pittoresque qui ne manquait vraiment pas à La Louvière, et l'étranger qui en aura l'explication ne manquera pas de souhaiter une chose: c'est que sa commune échappe à jamais à la "clairvoyance" d'Ostrogoths du genre de ceux qui composent la majorité heureusement précaire du Conseil communal de la "capitale du Centre" qui, vraiment, a d'autres titres de gloire.

01016LL_RUE_NEUVE [Web520]

21:00 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rue, neuve, wauters |  Facebook |

Commentaires

terrible ce temps de mes arrières grands parents

Écrit par : Zabou | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.