12/04/2009

Le téléphone vu par un industriel.

Dimanche 2 septembre 1906.

CE QUE DIT UN INDUSTRIEL. 

Quel serait l'avantage que les cafetiers et les particuliers retireraient de la réduction du prix de l'abonnement au téléphone? 

Rencontré hier soir un industriel louviérois à qui la nouvelle réglementation ne sourit pas du tout. Empressons nous de dire que son raisonnement est juste. Le voici: 

« Je paie, dit-il, actuellement, 200 fr. pour mon abonnement et je puis téléphoner autant de fois que cela me plaît. Avec le nouveau tarif, je ne paierai que 80 francs, mais je ne pourrai téléphoner que 5 fois par jour. Or, je téléphone en moyenne 40 fois par jour, j'aurai donc à payer quotidiennement 35x0.10 = 3fr.50. Déduisons les jours fériés et comptons 300 jours à 3fr.50 soit 1050 fr. Ajoutons le prix de l'abonnement, 80 francs, ce qui nous donne un total de 1130 francs. Je paierai donc 930 francs de plus avec le nouveau système. » 

L'industriel dont il s'agit s'est promis d'inviter ses collègues à protester énergiquement. Il est vrai d'ajouter que la nouvelle mesure lésera également les journaux, où le téléphone est beaucoup utilisé. 

Conclusion: il est difficile de contenter tout le monde et son père...

19:15 Écrit par La Petite Louve dans Services publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : telephone |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.