16/05/2009

Le nouveau service téléphonique.

Jeudi 9 octobre 1930.

La Louvière a été doté d'un nouveau service téléphonique qui, d'après certains abonnés, ne marcherait guère normalement. On signale, depuis l'installation, de nombreux dérangements. Lorsque les abonnés se présentent au bureau de la Concorde, où ils sont reçus d'ailleurs le plus aimablement possible, on leur donne immédiatement satisfaction et un simple contrôle des appareils rétablit la communication, nous dit-on. Mais voilà! des abonnés se sont ainsi dérangés du bout de la ville une ou plusieurs fois en une semaine. 

Les abonnés demandent aussi à ce que les dérangements soient réparés aussitôt qu'ils sont constatés du bureau central. 

Nous signalons, en passant, que nous avons demandé aujourd'hui, vers h heures, le service des Régies, dont dépend le service des pompes à incendie. On nous a répondu que ce numéro était dérangé depuis 10 heures du matin. 

Nous attirons l'attention du bureau central sur le danger aussi important sans communication depuis 10 heures du matin jusque 4 heures de l'après-midi. Et encore, sera-t-il rétabli après cette heure ! 

L'observation est d'autant plus pertinente qu'un sinistre s'est produit le matin même dans un quartier de la ville.

20:30 Écrit par La Petite Louve dans Services publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : telephone |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.