20/05/2009

A la poste.

Mercredi 19 janvier 1898.

SUITE D'UN SUJET INEPUISABLE. 

Une lettre déposée le lundi 17 vers une heure de relevée, à la poste à Houdeng, est arrivée à La Louvière, le 18 à 5 heures du matin. 

Elle n'a mis en conséquent que 17 heures pour faire l'énorme trajet qui existe entre les deux localités, et ce, nonobstant le brouillard intense qui a régné avant-hier toute la journée. 

Ceci n'est rien: dernièrement on expédiait de La Louvière une lettre pour Ecaussinnes: elle arriva - car il faut bien, n'est-ce pas qu'une lettre arrive, même en Belgique - ... trois jours après, portant le timbre de Gosselies, où elle avait été en ballade.

11:30 Écrit par La Petite Louve dans Services publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.