22/06/2009

La fin des bornes postales.

Mercredi 14 août 1929.

Un confrère bruxellois écrit ceci: 

" Les vieilles bornes postales, qui ont servi à plus d'une génération, sont appelées à disparaître. On a estimé que, figées au bord du trottoir, elles constituaient un obstacle à l'intense circulation du piéton.

On compte les remplacer par des boîtes d'un modèle nouveau, qui seront encastrés dans les façades de certaines maisons, spécialement des bâtiments publics.

Les vieilles bornes seront dirigées vers les villes de province." 

En effet, les bornes postales, les cabines électriques, les poteaux du tram et du téléphone sont une entrave et un danger à la circulation. Hais ce danger est beaucoup plus grand en province où les trottoirs sont plus exigus que ceux de notre capitale. Voyez le Drapeau Blanc, voyez la rue Hamoir, que l'on supprime les boîtes postales dans les grands centres, mais de grâce que l'on ne nous en fasse pas cadeau, à moins de trouver un endroit plus adéquat pour les placer que ceux que l'on choisit actuellement et qui sont presque toujours des arrêts de trams, sur la bordure du trottoir.

11:00 Écrit par La Petite Louve dans Services publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.