12/08/2009

La passerelle du Mitant-des-Camps

Lundi-Mardi 23-24 septembre 1912.

Il semble que les cléricaux prennent un malin plaisir à être désagréables aux Louviérois. L'histoire de la passerelle du Mitant-des-Camps en apporte une preuve nouvelle. 

Depuis de nombreuses années, il existait, à l'extrémité de la rue du Mitant-des-Camps, à cent mètres de la gare de Bouvy, au-dessus du chemin de fer de l'Etat, un pont accessible aux piétons et aux véhicules et qui reliait le hameau des Fonds Gaillards au quartier du Mitant-des-Camps. Il y a douze ans environ, les voies du chemin de fer ayant dû être relevées, on supprima le pont, qui fut remplacé par une passerelle. Il y a trois  mois,  la  passerelle  fut  enlevée  pour  permettre l'établissement d'une troisième et d'une quatrième voie. La passerelle repose le long du talus - et on ne la replacera pas. 

On a donc, sans crier gare, supprimé cette voie de communication. Mais il y a sans doute eu une enquête de commodo et incommodo direz-vous. C'est possible, mais dans ce cas, elle a dû se faire "dans un sac", car des quelques personnes intéressées questionnées par nous à ce sujet, aucune n'a eu connaissance d'une enquête quelconque. 

Bref, on proteste ferme - et il faut reconnaître qu'il y a de quoi. Le hameau des Fonds Gaillards comprend environ 400 habitants, des ouvriers qui, pour se rendre à leur besogne, devaient emprunter la passerelle; les enfants suivaient le même chemin pour venir à l'école. Aujourd'hui, ils doivent faire un détour, d'un kilomètre par Saint-Vaast!! Parfaitement, ces braves gens, domiciliées à La Louvière, ne peuvent plus venir à La Louvière sans passer par Saint-Vaast qui, bien entendu, ne leur offre qu'un chemin non éclairé et impraticable à la mauvaise saison. On a donc isolé ces braves gens de leur commune. 

Les habitants des Fonds Gaillards, de même que ceux du Mitant-des-Camps, ont adressé une pétition énergique au Ministre des chemins de fer. L'Administration communale a protesté et elle va renouveler sa protestation. Et l'Association des commerçants va également mener campagne pour que la passerelle soit rétablie. 

Si le Ministre ne rapporte pas la décision prise, nous pourrons dire à nouveau qu'il y a deux poids et deux mesures à l'Administration des chemins de fer.

21:00 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passerelle, camps, mitant |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.