22/08/2009

Railway

Dimanche 11 juillet 1897.

Il nous revient que l'administration du chemin de fer semble avoir abandonné l'idée de la création d'une ligne allant de Bracquegnies à Bouvy. 

En effet, il est, paraît-il, question de construire une autre ligne: Havre - Haine-Saint-Pierre, dont seraient seules à profiter quelques communes et qui coûtera plusieurs millions. 

Si ces renseignements sont exacts, ce sera une décision de plus à déplorer et dont auront à pâtir La Louvière et les environs, déjà mal lotis au point de vue des communications par chemin de fer. 

Espérons qu'il n'en sera rien. 

Puisque nous sommes sur la voie ferrée, insistons à nouveau pour voir, en attendant d'autres transformations dont le besoin se fait impérieusement sentir, pour voir, disons-nous, l'horaire des trains vers Mons et Charleroi subir des remaniements. 

Cet horaire ne répond plus aux besoins des populations; il existe entre les trains une trop grande différence.

Il est temps qu'on cesse de traiter une grande commune industrielle comme un trou ardennais quelconque.

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chemin de fer |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.