04/09/2009

Les grands travaux: la gare centrale.

Dimanche 31  mars  1901.

Il a été question, on le sait, de déplacer notre gare et de faire construire les bâtiments de recette vers la rue de la Paix. Ce projet a été abandonné comme ne donnant pas satisfaction aux habitants du centre de la commune, et, d'après des plans qui viennent d'être dressés, il s'agirait maintenant de reporter les locaux au bas de la rue de la Chaussée et de combler la partie du canal qui va du Hocquet à cette rue. Ce serait la transformation complète du quartier, et il paraît qu'on songerait à nous doter, au lieu de la bicoque infecte qui enlaidit le coin de notre belle cité où elle s'élève, d'une station en un style élégant, et de voies nombreuses nécessitées d'ailleurs par les manoeuvres multiples qui s'exécutent ici: on sait, en effet, qu'il circule, en une journée, au passage à niveau de la Chaussée, plus de 200 trains et machines.

En outre, et ceci sera hautement apprécié, on établirait un passage souterrain pour véhicules et piétons, au même endroit, facilitant ainsi les communications entre des localités importantes: La Louvière et les deux Houdeng. 

Des ingénieurs, qu'accompagneront MM. les directeurs de service de l'Exploitation, des Voies et Travaux et des Transports, des inspections de Mons et de Charleroi, ainsi que les chefs de section, arriveront lundi matin, vers 10 heures, à La Louvière, pour examiner ce projet qui fait partie du budget que présentera prochainement M. Liebaert, à la Chambre. Enfin, un bureau-auxiliaire de poste et de téléphone serait établi place des Martyrs.

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gare |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.