31/12/2009

Eglise de La Croyère

10037LL_EGLISE_DE_LA_CROYER [Web520]

20:00 Écrit par La Petite Louve dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eglise, la croyere |  Facebook |

30/12/2009

Carrelages du Centre

La Louvière - Lundi-Mardi 22-23 août 1898.

Notre région prenant de plus en plus d'importance au point de vue du bâtiment, l'installation d'une fabrique de carreaux s'imposait à La Louvière. 

La Société anonyme des Carrelages du Centre, créée cette semaine, va pouvoir combler cette lacune. La construction des bâtiments de l'usine commencera dans une huitaine de jours afin de pouvoir fabriquer avant la fin de l'année. 

Nous croyons que cette industrie, qui occupera un bon nombre d'ouvriers, est appelée à un grand avenir dans notre région. 

283LL_ATELIERS_NICAISE_ET_D2 [Web520]
Les Ateliers Nicaise et Delcuve.

Ateliers Nicaise et Delcuve.

La société des Ateliers Nicaise et Delcuve, à La Louvière, va créer dans le Donetz, des ateliers de chaudronnerie en participation avec les Laminoirs de La Croyère. Le capital est de 2 millions. 

Nouvelles industrielles. 

Une société anonyme sera prochainement constituée pour la construction d'une boulonnerie à Haine-Saint-Pierre, à proximité des Verreries de Mariemont. 

Parmi les plus importantes commandes données récemment aux ateliers de construction de la région, il faut signaler avant tout une commande de 700 wagons pour les railways égyptiens donnée à la Société anonyme des Usines de Baume-Marpent, à Haine-Saint-Pierre, et une commande de 300 wagons fermés, avec freins à vide et à air, pour la Compagnie suisse du Jura-Simplon, qui a été remise à la Société anonyme des Ateliers de Nicaise et Delcuve, à La Louvière.

18:31 Écrit par La Petite Louve dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ateliers, nicaise, delcuve |  Facebook |

29/12/2009

Hospices civils

207LL_HOSPICES_CIVILS [Web520]

20:00 Écrit par La Petite Louve dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hopital, hospice |  Facebook |

28/12/2009

Les charbonnages de La Louvière

La Louvière - Jeudi 4 août 1898.

CHARBONNAGES DE SARS-LONGCHAMPS ET BOUVY ET DE LA LOUVIERE ET LA PAIX REUNIS. 

La concession de Sars-Longchamps et Bouvy s'étend sous une partie des communes de Haine-Saint-Paul, de La Louvière et de Saint-Vaast. Sa superficie totale mesure 61A hectares. La partir Nord de la concession se trouve placée sur le terrain houiller inférieur qui peut être considéré comme stérile. Les exploitations tentées dans cette zone n'ont rencontré que quelques petites couches de charbon, terreux et rempli de pyrites. Elles sont depuis longtemps abandonnées. 

Dans la partie de Sars-Longchamps et Bouvy, c'est-à-dire vers le Sud Est, l'extraction actuelle se fait par trois sièges. Celui situé au Nord avait été abandonné; mais il a été repris dans ces derniers temps dans le but d'enlever les espontes de l'Ouest et de remettre en exploitation certaines couches ou parties de couches qui avaient été dédaignées jadis. Ce siège n'est plus susceptible d'acquérir de l'importance.

10011LL_STE_DES_CGES_DE_LA_ [Web520]
La Société des Charbonnages de La Louvière et La Paix (Lithographie de Canelle)

Deux puits d'une assez forte profondeur distants de 30 mètres l'un de l'autre, sont situés au Midi. Ils sont confondus en une seule installation; on les a outillés de façon à pouvoir produire une extraction assez conséquente. 

Le gisement houiller mis à fruit renferme une quinzaine de couches susceptibles d'une exploitation profitable. Elles couvrent une puissance totale de 8m.40 de charbon.

Le terrain houiller présente des maîtresses allures régulières, d'une faible inclinaison en comble ne dépassant pas 205° en pied. La direction se présente toujours avec une très grande régularité, permettant de tracer les galeries à l'avance. 

La partie supérieure au massif exploité n'a donné que du terrain tout à fait dérangé et bouleversé; les stratifications y sont contrariées, l'ensemble est tellement tourmenté qu'il semble que la partie supérieure a été véhiculée sur la partie inférieure qui est restée stable.

Quelques failles peu importantes affectent bien le massif exploitable, mais ce ne sont que des renforcements dont les plus importants varient de 5 à 14 mètres de rejet. 

Ces dérangements sont à surfaces régulières et ont une direction du Nord-Ouest au Sud-Est, ils peuvent être tracés à l'avance sur les plans; on peut prévoir le buttage des chantiers d'abatage contre ces dérangements. 

Le charbon provenant de l'exploitation présente une teneur de 15 à 19 p.c. de matières volatiles. La plupart des couches fournissent du charbon à coke. Une bonne partie de l'extraction passe à un groupe de fours situés à proximité des sièges jumeaux. Le charbon, en général, est peu gailleteux, celui qui est livré au commerce est de bonne qualité être nommé pour forges et pour foyers domestiques.

Les sièges sont reliés au réseau de l'Etat et en communication avec un embarcadère situé sur un embranchement du canal de Charleroi à Bruxelles, par une voie spéciale desservie par des locomotives du charbonnage. 

Des habitations ouvrières, décorées du nom de ville, appartiennent à cette entreprise minière.

Des exigences d'exploitation ont amené la fusion du charbonnage de Sars-Longchamps et Bouvy avec celui de La Louvière et la Paix; actuellement ils ne forment plus qu'une société sous une même administration.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Charbonnages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paix, charbonnage, bouvy, sars-longchamps |  Facebook |

27/12/2009

Ferme Guyaux-Baume

327LL_FERME_GUYAUX_BAUME [Web520]

20:00 Écrit par La Petite Louve dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferme, guyaux, baume |  Facebook |

26/12/2009

Laminoirs de La Croyère

La Louvière - Lundi-Mardi 20-21  décembre  1897.

Il est certain que fort peu d'entreprises présentent, sous  le rapport des bénéfices encaissés annuellement, un caractère  de régularité aussi grande que l'ancienne firme Victor Piérart  et Cie, aujourd'hui la Société Anonyme des Laminoirs de La Croyère. 

Depuis la constitution de l'affaire jusqu'au jour de sa transformation en société anonyme, soit en 23 ans, elle réalisa 4.083.561,90 francs de bénéfices, chiffre représentant plus de 25 fois le capital primitivement engagé par les associés de l'ancienne firme et plus de 8 fois le capital qu'ils constituèrent à l'aide de retenues sur les bénéfices. Ceci revient à dire qu'au moyen de ces retenues le capital primitif a été triplé, ce qui indique nettement la prudente thésaurisation que les dirigeants ont toujours pratiquée. 

Malgré la crise qui sévit ces dernières années, et qui atteignit plus ou moins fortement toutes les entreprises sidérurgiques, et surtout celles qui n'avaient pas eu la sage précaution de prélever annuellement une somme importante sur les bénéfices, afin de s'en constituer une poire pour la soif, la Société des Laminoirs de La Croyère réalisa, de 1890 à 1896, 1.347.602 fr.16 de bénéfices, soit une moyenne annuelle de 192.500 francs. 

Les bénéfices de 1896-1897, malgré les difficultés inhérentes à tout changement de régime, atteignirent ce quantum également. 

Ils permirent la distribution aux actionnaires d'un dividende de 27,50 francs, par action ou 11p.c. du capital social. 

Il est dès à présent hors de doute, six mois s ' étant déjà écoulés depuis le début de l'exercice de 1897-1898, que les résultats de celui-ci n'auront rien à envier à ceux du précédent. 

Cette déduction se fait tout naturellement de la mise en marche d'un nouveau train de laminoirs, accroissant la production de 15.000 à 22.000 tonnes par an. 

En supposant donc pour l'exercice en cours un bénéfice moyen à la tonne égal à celui de 1896-1897, on arriverait au chiffre de 250.000 francs minimum, ce qui représente 20p.c. du capital. 

Il sera aisé à nos lecteurs de tirer de cet exposé de9 conclusions qui les édifieront sur le degré de stabilité et la marche progressive de l'entreprise. 

Nous ne leur ferons remarquer, pour terminer, qu'une seule chose: c'est qu'en 1896-1897 le bénéfice net atteignit 15 p.c. du capital, et qu'il fut distribué aux actionnaires un dividende de 11 p.c.

22:30 Écrit par La Petite Louve dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laminoir, la croyere |  Facebook |

25/12/2009

Eglise St-Joseph de La Louvière

255LL_EGLISE_ST_JOSEPH [Web520]

20:45 Écrit par La Petite Louve dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eglise |  Facebook |