12/02/2010

Nouveaux détails sur le feu

La Louvière - Mercredi 17 juillet 1912.

Ce matin mardi, une équipe d'ouvriers s'emploie, sous la conduite de M. l'ingénieur Burlion, à réparer la pompe d'exhaure. Une autre équipe retire l'eau du puits. Le sinistre aurait pu être plus intense et les dégâts auraient été considérables, sans le concours de courageux citoyens, qui, au péril de leur vie, se sont employés à couper le feu. A cet égard, Fernand Michel, Decorte Nestor, Ruelle Norbert, Jeanmot Jules, Descamps Gustave et Duriaux François ont droit à des félicitations pour le sang-froid dont ils ont fait preuve. Sitôt la pompe d'exhaure réparée, l'on pourra se rendre compte des dégâts occasionnés par la chute de la cage. La corde qui fut brûlée et précipitée dans le bougnou, a une valeur de 12.000 francs. 

Les ouvriers ont été placés un peu partout et aucun ne souffrira du chômage.

19:15 Écrit par La Petite Louve dans Charbonnages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mitant-des-camps |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.