16/02/2010

Dommages de guerre pour les Usines Boël

La Louvière - Lundi-Mardi 22-23 mars 1920.

La troisième chambre du tribunal des dommages de guerre de Mons, présidée par M. Ernest Desenfans, vice-président, a accordé lundi après-midi, aux Usines Boël, de La Louvière, une indemnité provisionnelle de trente millions, pour la destruction des établissements par les Allemands. 

Une première tranche de dix millions sera payable à l'expiration des délais d'appel; une seconde tranche après remploi de la première, et la troisième après remploi de la seconde.

Les Usines Boël étaient représentées par Mes Maistriau, avocat à Mons, et Simon Thoumsin, avocat à La Louvière.

20:15 Écrit par La Petite Louve dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usines, boel |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.