12/03/2008

Sombre histoire.

La Louvière - Samedi 9 août 1930. La police judiciaire a confronté, ce matin, les témoins et les acteurs d'une tentative d'attentat aux moeurs survenue, le soir du 22 juin, dans le quartier de la gare. Un beau nègre venu à La Louvière pour y vendre du "carabouya", aurait été l'objet d'invitations équivoques de la part d'un blanc, pourtant assez joli garçon, nommé B. que deux séjours à la colonie paraissent avoir accoutumé à des moeurs spéciales.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2008

Scène de rue.

La Louvière - Samedi 28 janvier 1928.

La loi du moindre effort et la compression des frais généraux par la réduction de la main-d'oeuvre trouvent, actuellement, leur application dans tous les domaines...

Ainsi, il nous a été donné cet après-midi, vers quatre heures, en face de nos bureaux, de voir un marchand de chansons ambulant qui agrémentait (?) le placement de ses feuillets par un accompagnement à l'aide d'un piano automatique juché sur une charrette peinte en vert d'eau flambant neuve et tirée par un amour de petit baudet...

Donc, plus de manivelle tournée par un vieux mendiant hirsute, alors que sa vieille allait de porte en porte.

Tout change... Vive le progrès!

04015LL_PLACE_COMMUNALE10

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2008

Les vols de paillassons.

La Louvière - Jeudi 12 janvier 1928.

Nous avons dit que des individus se spécialisaient dans des vols de paillassons. C'est ainsi que ces objets ont disparu de différents magasins et notamment chez MM. Edouard, rue Kéramis, chez Nopère-Liébin, rue du Commerce, Philippe Muller, rue Hamoir, Leschevin et Delforterie, rue Neuve. On sait qu'une prime est offerte par M.Bonge, pharmacien, pour la découverte de ces audacieux voleurs, dont on possède d'ailleurs le signalement.

La police est sur les dents et espère pincer ces personnages.

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vol |  Facebook |

19/01/2008

Le voyageur irrascible.

La Louvière - Vendredi 4 mars 1927.

Ceci se passait mercredi en gare de Bouvy. Un ouvrier nettoyait les carreaux des fenêtres. Il se servait évidemment d'eau. Mais des gouttes vinrent asperger un voyageur. Celui-ci, rageur, se retourna. L'ouvrier lui fit signe de s'éloigner. Il n'en fit rien. L'ouvrier continuant son travail, le voyageur se sentit à nouveau mouillé, bien .peu, mais tout de même...

02019LL_GARE

 

Alors, il se précipita au guichet et demande le registre sur lequel il consigna une réclamation.

Et voilà un ouvrier qui, pour avoir accompli la besogne qui lui était commandée, va peut-être subir une punition?

Mais l'histoire serait banale si le voyageur n'était un jeune socialiste, mandataire communal aussi tapageur que grincheux, et défenseur attitré de la classe ouvrière...

16:45 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gare |  Facebook |

16/01/2008

Les exploits des agents du fisc.

La Louvière - Mercredi 9 février 1927.

Pour servir à l'histoire des exagérations auxquelles se livrent les agents du Fisc...

Un brave ouvrier de nos connaissances, attaché à l'aministration des chemins de fer, se rendait à son travail, porteur d'une petite valise. Il était 10h.25 du matin.

Un homme descend de vélo et lui enjoint d'ouvrir sa valise.

- Mais qui êtes-vous?

- Je suis commis du fisc!

L'agent de l'Etat qui ne veut pas être ainsi livré en spectacle, demande à entrer dans une maison. Refus formel. Discussion. Finalement, sur la pierre d'une fenêtre, il ouvre sa valise et le commis du fisc y trouve un bol contenant du . café, et une serviette protégeant des tartines. C'était tout...

N'y a-t-il pas là, vraiment, un abus? Il est donc ainsi permis d'être, en pleine voirie, arrêté par un monsieur qui vous donnera des ordres! Mais c'est odieux! C'est cela, la liberté à la mode belge! C'est le retour à l'occupation, au régime boche !

04015LL_PLACE_COMMUNALE10

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fisc |  Facebook |

12/01/2008

Insulte à huissier

La Louvière - Mercredi 26 janvier 1927.

Les huissiers, qui ne font qu'exécuter les décisions prises par nos magistrats, sont souvent mal reçus par ceux à qui des exploits sont remis. Déjà, plusieurs condamnations sont intervenues. Une femme de notre commune, qui avait insulté un huissier et jeté par terre la feuille de papier timbré qu'on lui présentait, a été condamnée à un mois de prison, à 500 francs d'amende et aux frais.

Voilà, certes, beaucoup d'argent pour un accès de mauvaise humeur tout à fait inutile. Du calme, chers concitoyens et chères concitoyennes."Dura lex. Sed lex..."

04014LL_PLACE_COMMUNALE

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justice |  Facebook |

09/01/2008

La casserole par la fenêtre.

La Louvière - Samedi 5 juin 1926.

Il est 7 heures et demie du soir; le bas de la rue Sylvain Guyaux se vide peu à peu de ses nombreux passants. Tout à coup, d'une fenêtre du deuxième étage d'un logement, une masse s'échappe et, avec fracas, vient tomber en un bruit sec sur le pavé. A cinquante centimètres, un agent de police, en vélo, dévale la chaussée. Il l'a échappé belle.

331LL_RUE_SYLVAIN_GUYAUX
 

On s'approche. Là, sur la chaussée, git lamentablement en miettes, ce qui fut une casserole à frites; plus loin, une tranche de lard est vite engloutie dans la gueule d'un chien qui, lui, y trouve la bonne aubaine. Le quadrupède vient lécher ensuite la fourchette qui s'est échappée du récipient.

L'agent saute de vélo, dépose sa machine contre le mur et, à la vitesse de ses jambes, saute dans la maison. Nous n'avons pu savoir s'il s'agissait d'une scène de ménage ou si un explosif, se trouvant, dans le poêle, avait fait voler la casserole par la fenêtre. C'est égal, l'agent de police a vu la mort de près...

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Anecdotes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |