12/06/2007

Mouvements de population en 1907.

Houdeng-Goegnies - Lundi - Mardi 3-4 février 1908.

 

Entrées par naissances: 83 hommes et 89 femmes, soit 172.

Entrées par établissement de résidence: 456 hommes et 356 femmes, soit 812.

Ensemble: 984, dont 539 hommes et 445 femmes.

Sorties par décès: 40 hommes et 50 femmes, soit 90.

Sorties par changement de résidence: 379 hommes et 333 femmes, soit 712.

Ensemble: 802, dont 419 hommes et 383 femmes.

Excédent des entrées sur les sorties: 120 nommas et 62 femmes, soit 182.

La population au 31 décembre 1907 était de 8.305 habitants.

17:15 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : population |  Facebook |

11/06/2007

La population en 1906.

Houdeng-Goegnies - Jeudi 31 janvier 1907.

 

Mouvement de la population au 31 décembre 1906 :

Entrées par naissances: 85 masculins et 85 féminins, soit 170.

Entrée par établissement de résidence: 462 masculins et 403 féminins, soit 865.

Total des entrées: 1.035.

 

Sorties par décès: 55 masculins et 58 féminins, soit 113.

Sorties par translation de résidence: 401 masculins et 386 féminins, soit 787.

Total des sorties: 900.

 

Excédents des entrées sur les sorties: 135.

 

Au 31 décembre 1905, la population était de 7.988 habitants.

Augmentation en 1906 de 135 habitants.

 

La population au 31 décembre 1906 est de 8.123 habitants.

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : population |  Facebook |

05/02/2007

Sceau communal.

Houdeng-Aimeries - Vendredi 28 février 1913.

  

Un arrêté du 6 février 1913 autorise le Conseil communal de Houdeng-Aimeries à faire usage du sceau dont la dite commune était en possession anciennement et qui porte:

 

"Un ange aux ailes déployées tenant devant lui deux écussons accolés, celui de dextre écartelé, aux 1 et 4 trois clefs, aux 2 et  3 une bande chargée de trois lions et accompagnée de deux fleurs de lys; celui de semestre chargé d'une aigle."

 

Copy of sceau communal~1

09:15 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/01/2007

En consultant "Les Nouvelles": avant-propos.

Reproduire les articles parus dans un journal local, dans leur forme originale, concernant notre commune, nous a semblé être à la fois intéressant au point de vue historique et amusant en nous reportant aux anecdotes et aux faits-divers.

Cette recherche nous aura permis de situer tel événement et surtout de nous plonger dans cette atmosphère des années 1900, époque glorieuse où tout événement communal était suivi par tous les habitants qui ne connaissaient pas les loisirs qui nous sont donnés aujourd'hui.

Malheureusement la collection de ce journal local n'est pas complète. Au cours de ses transferts successifs quelques volumes ont disparu, oubliés dans quelque coin isolé ou tout simplement empruntés par des chercheurs et remisés dans leur grenier. Nous avons constaté sept semestres absents dans la collection pour la période de 1897 à 1937.

Quel est donc ce journal qui a retenu notre attention?

Le journal "Les Nouvelles" fondé en 1897 est le premier quotidien libéral publié à La Louvière; ce journal a pris en main toute l'information de l'arrondissement jusqu'en 1940. Le journal a eu pour fondateurs les deux principaux industriels du Centre: Raoul Warocqué, propriétaire des charbonnages de Mariemont, et Pol Boël, administrateur-délégué des usines métallurgiques qui portent son nom, ce qui leur valut d'être élus députés, le premier en 1900, le second en 1905.

Dotée d'un format sans cesse croissant, "Les Nouvelles" furent jusqu'en 1935 le seul quotidien libéral d'information. Non content de distribuer des nouvelles à qui bénéficiait de sa lecture, le quotidien déploya un programme de réformes concret et développé: l'instruction obligatoire, le suffrage universel et le service personnel, tels furent ses objectifs les plus chers. Après une interruption de plus de quatre ans, due à la guerre, le libéralisme reprit vie: le 1er décembre 1918, "Les Nouvelles" reprenaient leur activité (cf. Marie Arnould, dans "Le répertoire de la presse de l'arrondissement de Soignies (1841-1940)" - Editions Nauwelaerts, Bruxelles - 1982.)

Nous espérons que la lecture de ce blog donnera une idée plus large sur les difficultés, les loisirs et les joies de nos arrière-grands-parents et grands-parents dans leur vie de tous les jours.

Que les articles reproduits ici soient un hommage à la mémoire de nos ancêtres et qu'elle nous apporte la connaissance de la vie de près d'un siècle de notre commune.

_________________

Les articles qui seront reproduits ici ont été publiés dans le journal "Les Nouvelles" entre 1897 et 1937 et concernent les anciennes communes de la Louvière, Houdeng-Aimeries et Houdeng-Goegnies.

D'autres articles concernant Houdeng-Goegnies seront extraits des journaux "Indépendance", "Le Centre" et "Journal de Charleroi" publiés entre 1935 et 1970.

 

La Petite Louve.

08:45 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : avant-propos |  Facebook |