04/06/2007

Les dernières "barrières" dans le Hainaut.

Houdeng-Goegnies - Mercredi 2 octobre 1901.

 

Il existe encore deux "barrières" dans le Hainaut, l'une située au hameau de la Barette, à Houdeng-Goegnies, l'autre à Fayt-lez-Manage, sur la route de Fayt à Charleroi (existe depuis le règne de Joseph II). Les droits y sont perçus respectivement par les sociétés charbonnières de Bois-du-Luc et de Bascoup.

 

Or, il se fait que beaucoup de charretiers se refusent à payer ces "droits", d'où procès-verbaux et condamnations.

 

Il est question de demander au ministre compétent de vouloir examiner s'il n'y a Pas lieu de reprendre ces "barrières".

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : payage, barriere |  Facebook |

07/05/2007

Le remblai cauchemar.

Houdeng-Goegnies - Vendredi 9 mars 1900.

 

Il paraîtrait que la sécurité laisse énormément à désirer en ce qui concerne le passage des trains sur le remblai provisoire du Saint-Nicolas sur la ligne Houdeng Haine-Saint-Pierre; on nous dit que de profondes crevasses sont à jour et que, par les temps de pluie surtout, les voyageurs n'ont pas lieu d'être trop rassurés.

 

N'y aurait-il pas moyen d'aviser?

 

08016HG_PONT_ROUGE~1

Un convoi ferroviaire passant sur le pont Rouge.

 

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canal, train, pont |  Facebook |

26/04/2007

La halage électrique.

Houdeng-Goegnies - Vendredi 3 juin 1898.

 

M. le Ministre des Travaux publics vient d'autoriser une société française à installer provisoirement le halage électrique des bateaux sur le canal de Charleroi à Bruxelles, section de Charleroi à Seneffe et sur les embranchements de Seneffe à La Croyère, à La Louvière et à Houdeng, où le canal est à grande section.

17:15 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canal |  Facebook |

24/04/2007

Nouveaux détails sur la traction électrique.

Houdeng-Goegnies - Dimanche 2 janvier 1898.

 

Voici de nouveaux détails sur les essais de traction électrique des bateaux qui ont eut lieu jeudi à Houdeng.

 

Une Compagnie française avait demandé et obtenu du ministre des travaux publics l'autorisation de faire des essais de traction électrique sur un embranchement du canal du Centre à Houdeng. M. le Ministre De Bruyn, accompagné des principaux ingénieurs de son département a tenu à assister jeudi après-midi, à l'expérience. Remarqué parmi les personnalités présentes, MM. les ingénieurs principaux Lambin et Defourny, Gaétan Somzée, de Roote, baron van Loo et fils, de Gand, De Potter, échevin de Bruxelles, Salté, ingénieur français, Duval, Mathieu Dupret et Deneffe, de la Société électrique française.

 

L'expérience a eu lieu avec un bateau de 300 tonnes. Avec ce système la navigation par bateau irait beaucoup plus vite et il en résulterait une grande économie.

18:00 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canal |  Facebook |

23/04/2007

La traction électrique.

Houdeng-Goegnies - Vendredi 31 décembre 1897.

 

Depuis quelque temps, sur le Canal du Centre, à Houdeng-Goegnies, ont eu lieu des expériences de traction électrique des bateaux.

 

Des poteaux ont été installés et les premiers essais ont réussi à souhait.

 

Hier, M. le Ministre Debruyn, devait venir à Houdeng pour assister à de nouvelles expériences, avec des fonctionnaires de son département, mais ces personnages ne sont pas arrivés.

 

Aujourd'hui après-midi, M. Debruyn est descendu à la gare de Houdeng-Goegnies et s'est rendu au rivage de Bois-du-Luc, où des essais ont été faits avec deux appareils: un cheval-électrique et un propulseur. Ils ont été concluants, d'après ce qui nous est rapporté.

 

M. Debruyn, arrivé à 13 h. 52, avec dix fonctionnaires et ingénieurs, est reparti pour Bruxelles à 16 h. 24.

17:00 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : canal |  Facebook |

16/04/2007

Aux vicinaux.

Houdeng-Goegnies - Dimanche - Lundi 1-2 novembre 1931

 

On procède en ce moment au parachèvement des lignes électriques du Centre, afin de permettre l'emploi, sur tout le réseau du "pantographe" ; cet appareil remplacera,  sur les voitures motrices, la flèche du trolley, qui n'était pas sans présenter de graves inconvénients.

 

Il faut espérer qu'après ces transformations, qui seront au point dans quelques semaines, l’administration des Vicinaux s'occupera du détournement de la ligne entre Houdeng-Station et Houdeng-Pont Capitte.

 

C'est, actuellement, le plus grand obstacle pour une circulation rapide et régulière des trams sur la section La Louvière - Bracquegnies et il serait heureux qu'il disparaisse dans le plus bref délai possible.

 

Rappelons, à ce propos, que ce travail de détournement est à l'étude depuis 1912; en 1913, une promesse de vente d'un immeuble nécessaire à l'exécution de cette entreprise a été conclue; elle est devenue caduque l'an dernier, mais a pu être renouvelée il y a quelques mois.

 

Mais, dans l'intervalle, d'autres faits se sont produits; en 1928, à la veille de l'adjudication, la commune de Houdeng-Goegnies vint proposer d'amplifier le projet des Vicinaux et d'opérer le détournement de toute la chaussée. L'intention était louable, mais après des tergiversations administratives, l'Etat refuse son intervention et présente un contre-projet: celui de faire passer les trams en dessous du chemins de fer par un tunnel et au-dessus du canal, par un pont! On voulait ressusciter le tunnel abandonné à La Louvière!

 

Une seule visite des autorités sur les lieux montra l'absurdité de la proposition gouvernementale. Les Vicinaux, à la suite de cette affaire, en revinrent tout simplement à leur projet primitif et l'adjudication des travaux est même prévue.

 

Il est fortement souhaitable que le détournement de la ligne soit accompli sous peu: par les avantages qu'a donné celui de Houdeng-Aimeries, on peut juger des profits que procurerait celui de Houdeng-Station au Pont Capitte.

17:45 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tram |  Facebook |

15/04/2007

Le passage à niveau de la Chaussée.

Houdeng-Goegnies - Jeudi 21 mai 1931.

La visite de mardi des autorités pour la question de la suppression du passage à niveau a vivement excité la curiosité de la population, voire même l'anxiété des riverains de la chaussée Paul Houtart.

 

C'est toujours la question de baisser le niveau de la chaussée de cinq mètres, qui a provoqué cette réunion.

 

407HG_CHAUSSEE_DE_SOIGNIES_~1

 

L'enfoncement commencerait à partir de la pharmacie de M. Jean Pourbaix. Si nous partons de ce point, nous dirigeant vers La Louvière, nous avons, à gauche, la rue de la Station. A cet endroit, la dénivellation atteindra déjà deux mètres.

 

Les auteurs du projet suppriment purement et simplement la rue: celle-ci devient un cul-de-sac.

 

Au carrefour des rues Léopold II et Deburges, la route est enfoncée de plus de 4 mètres 50: on prévoit l'établissement d'un pont reliant ces deux artères importantes.

 

L'accès au rivage de Bois-du-Luc et celui de la Verrerie paraissent avoir été perdus de vue.

 

La chaussée passerait sous le chemin de fer, avec une largeur de 8 m. 50, plus deux trottoirs de 1 m.50.

 

L'accès aux maisons aurait, de chaque côté, une largeur de 4 m. 75, y compris un trottoir de 1 m. 50.

 

La route arriverait à son niveau normal vers la rue de l'Ascenseur, pour alors s'exhausser en vue de passer au-dessus du pont.

 

La situation des riverains voisinant le passage à niveau ou le canal sera donc des plus désagréables, si on la compare à celle d'aujourd'hui.

 

Mais comme on leur garantit un accès carrossable, si pratique qu'il soit, ils n'ont droit à aucune indemnité.

 

Il est de toute évidence que l'exécution d'un tel bouleversement d'une route de très grande importance n'est pas possible. La solution présentée l'an dernier par M. le commissaire-voyer  honoraire Draily est beaucoup plus pratique.

 

Nous sommes d'avis que les pouvoirs publics feraient chose sage en poursuivant sa réalisation dans le plus bref délai possible.

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passage a niveau |  Facebook |