12/04/2007

La suppression du passage à niveau et du pont du canal.

Houdeng-Goegnies - Samedi 2 août 1930.

 

Nous apprenons que le projet de M. Jules Draily, commissaire-voyer honoraire, vient d'être définitivement admis par les diverses autorités intéressées. Des variantes avaient été proposées, notamment au point de vue de la visibilité; mais leur réalisation aurait entraîné des dépenses par trop considérables.

 

D'un autre côté, le projet de M. Jules Draily, prévoyant le passage oblique de la nouvelle route sous la voie ferrée répond aux exigences de la visibilité.

 

Les usagers de la route savent très bien que le passage sur la chaussée détournée, suivant une courbe très accentuée, exigera de leur part de la prudence et un ralentissement de leur allure.

 

En résumé, la chaussée, sur toute sa largeur, sera détournée à droite, avant le passage à niveau.

 

Elle passera sous la voie ferrée avant d'arriver au pont du canal; puis au-dessus de la voie navigable, sur un pont métallique, de manière à venir rejoindre la chaussée en pente douce au-delà du pont tournant.

 

On travaille en haut lieu à la confection du projet définitif et on espère le soumettre bientôt aux formalités de l'adjudication publique

 

17:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passage a niveau, pont, canal |  Facebook |

11/04/2007

Passage à niveau et Pont Capitte.

Houdeng-Goegnies - Vendredi 28 février 1930.

 

Il y a quelque temps, le Comité du Trésor approuvait un projet de détournement des vicinaux par le sud, en une courbe partant du passage à niveau de Houdeng-Goegnies, passant en dessous du pont de Saint-Nicolas pour aboutir ensuite au pont Capitte.

 

L'idéal serait que le détournement puisse servir, non seulement aux vicinaux, mais aussi aux véhicules.

 

M.Jules Draily, commissaire-voyer honoraire, vient d'établir un nouveau projet qui prévoit un tracé commun pour le détournement de la route de l'Etat et du vicinal.

 

Ce tracé aurait son origine avant d'arriver au passage à niveau, longerait la ligne du chemin de fer, du côté droit, sur une certaine distance, jusqu'où il y aurait suffisamment de hauteur pour établir un pont sous le chemin de fer. La route passerait sous ce pont et ensuite sur un pont fixe à construire au-dessus du canal; elle longerait alors ce dernier pour aboutir près du pont Capitte, côté La Louvière.

 

De cette façon, les entraves à la circulation résultant du passage à niveau et du pont Capitte seraient supprimées en même temps.

 

Ce projet a reçu un avis favorable du Conseil communal de Houdeng-Goegnies en sa séance du 14 courant.

 

Nous apprenons que la Chambre de Commerce et d'Industrie du Centre, saisie de la question, vient d'entamer des démarches urgentes pour que le projet soit adopté de préférence à l'autre, qui ne remédiait aux entraves qu'en ce qui concerne les vicinaux.

17:01 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pont, passage a niveau |  Facebook |

10/04/2007

Le passage à niveau.

Houdeng-Goegnies - Jeudi 6 décembre 1900.

 

De la prudence, beaucoup de prudence, c'est ce que nous conseillons aux ouvriers qui longent la voie ferrée et passent près de la cabine qui se trouve près du passage à niveau du chemin de fer, en notre commune; le même conseil s'applique également aux piétons traversant ce passage à niveau. On a, à de nombreuses reprises, demandé l'installation d'une nouvelle cabine, celle actuelle ayant sa base toute pourrie et penchant fortement du côté de la voie ferrée. Un ouvrier nous disait: "R'clamer au qu'min d'fier, c'est tout comme si vo parlie à in baudet." On attend peut-être avant de prendre des mesures, comme ça se passe toujours à l'administration, qu'un accident se soit produit, car il est fortement à craindre que le mouvement d'un convoi ne fasse ni plus ni moins que culbuter la dite cabine. Un autre danger existe également: le garde-cabine est préposé à la fermeture de la barrière et il est tellement éloigné du passage que, si le temps est un peu brumeux, il lui est totalement impossible de distinguer si une personne ou un véhicule est engagé sur la voie, au passage, ce qui constitue un danger permanent.

 

Il y va de la vie des gens!

 

Espérons que les "grosses légumes" du railway, feront, une fois en passant, violence à leurs habitudes, et qu'ils donneront satisfaction aux réclamants.

 

144HG_CHAUSSEE_PASSAGEA_NIV~1

 

17:45 Écrit par La Petite Louve dans Transports | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : passage a niveau |  Facebook |