20/03/2009

La rue Neuve.

Mercredi 4 septembre 1929.

Les aigles qui tirent les ficelles à l'Administration communale de La Louvière n'ont aucun sens du ridicule, voire de l'odieux. 

Un hurluberlu s'est donc imaginé devoir marquer son passage dans l'édilité et il n'a rien trouvé de mieux, s'appuyant sur la mémoire d'un brave homme qui n'aurait jamais désiré cela, que de vouloir changer le nom d'une artère des plus importantes de la localité. 

01015LL_RUE_NEUVE [Web520]

On vient donc d'enlever la plaque "Rue Neuve" et d'apposer l'indication "Rue Joseph Wauters". La contre-offensive ne s'est pas fait attendre: tous les commerçants de la rue, et elle n'est guère habitée que de ceux-ci, font procéder à la peinture des mots "Rue Neuve" sous le numéro de leur domicile ou de leur firme. 

C'est là un pittoresque qui ne manquait vraiment pas à La Louvière, et l'étranger qui en aura l'explication ne manquera pas de souhaiter une chose: c'est que sa commune échappe à jamais à la "clairvoyance" d'Ostrogoths du genre de ceux qui composent la majorité heureusement précaire du Conseil communal de la "capitale du Centre" qui, vraiment, a d'autres titres de gloire.

01016LL_RUE_NEUVE [Web520]

21:00 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rue, neuve, wauters |  Facebook |

19/03/2009

Hommage à M.Toisoul.

Dimanche-Lundi 15-16 janvier 1928.

La rue dénommée "rue de l'Enfance" portera, désormais, le nom de "Joseph Toisoul". Ainsi en a décidé le Collège échevinal en séance de vendredi. Cette décision sera certes bien accueillie par tous. 

M. Toisoul est un de nos premiers instituteurs et, pendant 37 ans, il n'a cessé d'enseigner dans nos écoles communales, avec un dévouement absolu, une science remarquable, une autorité incontestable. 

En commémorant la mémoire de cet homme de bien, on honore le personnel enseignant tout entier.

10:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, enfance, toisoul |  Facebook |

16/03/2009

Rue Nouvelle et Rieu de baume.

Vendredi 25 mars 1927.

Un habitant de ce quartier nous écrit ceci: 

"J'ai lu avec satisfaction l'article paru dans un numéro des "Nouvelles" de la semaine dernière et consacré au quartier du Rieu de Baume. Cet article expose très bien les doléances des habitants de ce quartier, dont je suis. Mais il y a autre chose encore. Ignoriez-vous que dans la même rue, il existe quatre maisons portant le numéro 23, car tous ceux qui font bâtir dans cette rue sont invités à mettre le numéro 23. Il se fait que les facteurs des postes et même les agents de l'Administration communale éprouvent mille difficultés lorsqu'ils ont à remettre une lettre ou un document quelconque à l'une des dites maisons. Ne trouvez-vous pas, Monsieur le Directeur, qu'il serait facile de remettre les choses au point sans risquer pour cela de contracter une méningite." 

Signalé à Qui-de-Droit.

21:00 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, nouvelle, rieu, baume |  Facebook |

14/03/2009

La voirie Louviéroise.

Mercredi 9 mars 1927.

Les Louviérois ne vont guère se balader du côté du Rieu de Baume. Ils seraient agréablement surpris d'une part, profondément désolés d'autre part. 

La surprise d'abord. On construit dans ce quartier, et on construit bien. Une dizaine de demeures nouvelles viennent d'être terminées ou sont en voie d'achèvement. Certaines de ces constructions nouvelles affectent la forme du chalet et l'une d'elles, pimpante, semble avoir bien mérité son titre de "Villa des Hirondelles". 

La désolation ensuite... Ils constateraient les Louviérois, que la voirie est dans un état pitoyable. Les chemins sont malpropres, repoussants. Rue du Rieu de Baume, il convient peut-être d'attendre que les maisons actuellement en cours de construction soient achevées pour l'arrangement de la voie publique. Mais en attendant, on ferait bien d'éclairer ce quartier, plongé le soir dans la plus complète obscurité. L'on a bien amené trois perches en vue de l'éclairage, il y a environ un mois; mais c'est manifestement insuffisant. 

La rue Nouvelle, où i 1 y a déjà une douzaine de maisons, se trouve dans un cul de sac. Le prolongement de cette artère vers la rue des Champs, est prévu depuis longtemps, mais on ne bouge pas. Il y a là des travaux à faire pour que les habitants n'aient plus d'eau dans leurs caves.

Le citoyen échevin est venu sur place. Il connaît la situation. On va donc agir... Du moins espérons-le. 

Au carrefour de la rue Gambetta et de la rue d'Italie, on agit déjà. Deux ouvriers de la ferme des boues, armés d'"escoupes" sont à enlever la "berdouïe" qui tapissait le chemin. Ce n'est vraiment pas dommage. . .

21:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, rue, nouvelle, rieu, gambetta, baume |  Facebook |

12/03/2009

Rues nouvelles.

Samedi 8 novembre 1924.

Sous ce titre, nous lisons ce matin dans le "Peuple": 

"Par décision du Collège échevinal, la rue de la Paix se dénommera rue Jean Jaurès, et la rue de la Fraternité s'appellera Anatole France. 

C'est un juste hommage rendu aux deux génies de ces temps. 

D'autre part, dans le hameau de Bouvy, deux rues porteront les noms de nos amis Edouard Anseele et Louis Bertrand." 

Cela devient grotesque... Passe encore pour Anatole France et Jean Jaurès. Mais qu'ont bien pu faire Anseele et Bertrand pour avoir mérité, de leur vivant, pareil honneur! 

...Mais on refuse de donner le nom de la reine Elisabeth à une rue.

21:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, rue, jaures, paix, fraternite, anseele, bertrand, bouvy |  Facebook |

10/03/2009

Question de voirie.

Samedi 18 septembre 1920.

Pendant que l'on s'occupe, à La Louvière, de la mise en bon état des rues, ne se pourrait-il pas que l'Administration communale s'entende avec les usines Boël pour faire mettre des cendres tout le long de la rue des Rivaux, afin de permettre aux piétons et aux charrois de transiter par ce chemin, ce qui est pénible en temps de pluie.

21:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, rivaux |  Facebook |

08/03/2009

Baptême de rue.

Samedi 1er mai 1909.

Le Collège échevinal vient de décider de dénommer "rue de Prusse", la partie comprise entre le prolongement de la rue du Parc et la rue de Tivoli; "rue Jules Thiriar", une artère à créer qui ira de la rue Hamoir à la rue du Moulin en coupant la rue Arthur Warocqué et la rue de Prusse.

21:45 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, parc, hamoir, moulin, prusse, tivoli, warocque, thiriar |  Facebook |