15/12/2009

Charbonnage Ste-Marie à Bouvy

189LL_CHARBONNAGE_STE_MARIE [Web520]

21:00 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charbonnage, bouvy |  Facebook |

19/09/2008

La Louvière - Rue de la Croyère

01025LL_RUE_DE_LA_CROYERE

20:45 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/06/2008

Mouvements de population en 1909.

La Louvière - Jeudi 3 février 1910.  Naissances: personnes nées à La Louvière et y domiciliées: légitimes 377 dont 187 hommes et 190 femmes; illégitimes 39 dont 17 hommes et 25 femmes; total 416. Personnes nées à La Louvière et domiciliées ailleurs:légitimes 12 dont 7 hommes et 5 femmes; illégitimes 3 dont 1 homme et 2 femmes; total 15. Personnes nées ailleurs et domiciliées à La Louvière: légitimes 7 dont 4 hommes et 3 femmes; illégitime 1 femme; total 8. Reconnaissances, 38. Décès: personnes décédées à La Louvière et y domiciliées: 227 dont 136 hommes et 91 femmes. Personnes décédées à La Louvière et domiciliées ailleurs: 26, dont 16 hommes et 10 femmes. Personnes décédées ailleurs et domiciliées à La Louvière: 26, dont 18 hommes et 8 femmes.Total des décès: 253. Morts nés: légitimes, 9 masculins, 15 féminins; illégitimes, 3 masculins; total 27. Morts violentes: homicides 2 femmes, suicides 4 hommes, accidents 11 hommes et 2 femmes; total 19. Mariages: 109. Divorces: 4.Légitimation d'enfants naturels par le mariage: reconnus avant le mariage, 21; reconnus dans l'acte de mariage, 16; total, 37

10:30 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : population |  Facebook |

14/05/2008

La Louvière - Boulevard Mairaux

01035LL_BD_MAIRAUX50

18:45 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2008

Un accident singulier.

La Louvière - Vendredi 25 octobre 1929. Jeudi vers 11 heures du matin, un accident singulier s'est produit rue Hamoir. La roue d'une auto a projeté un os de dimension se trouvant sur la chaussée, dans la vitrine de H. Ghislain, négociant en chaussures. La vitrine, cependant de belle dimension, a volé en éclats.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/10/2007

Historique du journal "Les Nouvelles".

Après Houdeng-Goegnies et Houdeng-Aimeries il nous apparaît logique que les chroniques du journal "Les Nouvelles" de notre commune actuelle, La Louvière, soient reprises sur ce site.

164LL_MAISON_COMMUNALE
 

C'est ce que nous nous sommes attachés à réaliser et nous apportera certainement des compléments d'information aux livres réalisés par Marcel Huwé, Fidèle Mengal et Fernand Liénaux en 1984 et intitulés "Histoire et petite histoire de La Louvière".

« Les Nouvelles », premier quotidien libéral fondé en 1897, a pris en main toute l'information de l'arrondissement jusqu'en 1960.

Il a eu pour fondateurs les deux principaux industriels du Centre: Raoul Warocqué, propriétaire des charbonnages de Mariemont, et Pol Boël, administrateur-délégué des usines qui portent son nom, ce qui leur valut d'être élus députés, le premier en 1900, le second en 1905.

Dotée d'un format sans cesse croissant, « Les Nouvelles » furent jusqu'en 1935 le seul quotidien libéral d'information dans le Centre. Non content de distribuer des nouvelles à qui bénéficiait de sa lecture, le quotidien déploya un programme de réformes concret et développé: l'instruction obligatoire, le suffrage universel et le service personnel (service militaire), tels furent ses objectifs les plus chers. Après une interruption de plus de quatre ans, due à la guerre, le libéralisme reprit vite vie: le premier décembre 1918, « Les Nouvelles » reprenaient leur activité.

(M. Arnould, Répertoire de la presse de l'arrondissement de Soignies (1841-1940), Louvain, 1982, p.11).

Pendant de nombreuses années Camille Deberghe collabora activement au journal. Né à Houdeng-Aimeries, le 31 janvier 1879, il débuta au quotidien, en 1898, et y remplit successivement plusieurs emplois importants, avant d'accéder aux charges de directeur, puis, en 1920, d'administrateur-délégué.

Nommé conseiller communal de La Louvière le 24 avril 1921, il siégea en cette qualité jusqu'à sa mort. Il appartenait au libéral du Conseil communal où il était considéré comme le leader de l’opposition.

De 1924 à 1932, il appartint au Conseil provincial, où il fit montre de ses brillantes qualités administratives. Il avait le sens inné de l'organisation, une ardeur au travail exemplaire, une combativité que nous qualifierons de sportive, tant il se donnait tout entier, mais avec, toujours, le respect de l'adversaire.

Camille Deberghe remplit de nombreux mandats aussi bien politiques que culturels et il coopéra à l'organisation de nombreuses oeuvres.

Par ordre de l'autorité allemande, il occupa de mai à août 1940 les fonctions de bourgmestre, mais il fut arrêté par la suite par les Allemands.

Il fut assassiné à La Louvière le 3 octobre 1944, dans le climat trouble qui suivit la libération.

La collection de ce journal local n'est malheureusement pas complète dans les archives communales de la Louvière. Au cours de ses transferts successifs quelques volumes ont disparu, oubliés dans quelque coin isolé ou tout simplement empruntés par des chercheurs et remisés dans leur grenier. Il manque en effet les périodiques suivants:

  • 1897 – 1er semestre
  • 1899 – 2ème semestre
  • 1923 – 1er et 2ème semestres
  • 1924 – 1er semestre
  • 1926 – 2ème semestre
  • 1927 – 2ème semestre
  • 1929 – 1er semestre
  • 1933 – 1er semestre
  • 1933 – 1er semestre
  • 1938 – 1er semestre
  • 1939 – 1er et 2ème semestres
  • 1940 – 1er et 2ème semestres

D'autre part les journaux des lundi 17 octobre 1921 et mardi 18 octobre 1921 ont été enlevés de la collection. Il ne nous est donc pas possible, à notre grand regret, de vous communiquer les commentaires du journal concernant la manifestation socialiste du "Fusil brisé".

Malgré ces absences d'information j’espère que la lecture de ce site vous donnera une idée plus large de la vie quotidienne dans la commune au début du XXe siècle et qu'elle soit ainsi un hommage à la mémoire de nos ancêtres.

18:00 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

08/07/2007

Pause estivale.

La Petite Louve reprendra ses Chroniques dès le 3 septembre 2007.

Au programme, la revue de presse de 1897 à 1970 avec des articles consacrés:

  • aux écoles de Houdeng-Goegnies;
  • à l'histoire locale;
  • au tourisme le long du canal du Centre.

Si vous êtes intéressé par l'histoire locale de Houdeng-Goegnies et de La Louvière en général, vous pouvez également consulter le blog qui part à la découverte de l'histoire locale Par le Chemin des Loups.

Merci à tous pour l'intérêt que vous portez à ce blog.

 

La Petite Louve.

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |