30/01/2007

Démolition d'un calvaire.

Houdeng-Aimeries - Samedi 26 juillet 1924.

 

Un des derniers vestiges de notre commune, déjà si ancienne, va disparaître. Vendredi matin, le premier coup de pioche du démolisseur a été donné dans notre Vieux Calvaire de la rue de la Tombelle. Depuis longtemps, son état laissait à désirer et il va disparaître pour faire place à un édifice, peut-être plus moderne, mais qui n'aura plus le caractère naïf de l'ancien, laissé depuis longtemps à un abandon lamentable.

 

Il est à espérer que les deux pilastres du bas de l'escalier, qui rappellent la fondation du Calvaire, seront conservés à titre de souvenir.

13:15 Écrit par La Petite Louve dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calvaires |  Facebook |

Un pitoyable calvaire

Houdeng-Aimeries - Samedi 25 septembre 1920.

Sans aucun parti pris, pouvons-nous attirer l'attention de nos édiles sur l'état déplorable dans lequel se trouve le Calvaire situé à l'angle de la rue Boël et du sentier du Calvaire.

 

Il nous semble pourtant que son ancienneté mérite un peu plus d'égards; il a été érigé, en effet, en 1766, par Mlle Marguerite Bataille, veuve de M. Eloi Monoyer et rappelle ainsi le souvenir de deux des plus anciennes familles de notre commune: la dernière, notamment, a fourni à notre village plusieurs premiers magistrats.

 

27004HA_LE_CALVAIRE~3

Le calvaire.

09:00 Écrit par La Petite Louve dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : personnalites, calvaires |  Facebook |