05/06/2007

Distribution d'eau.

Houdeng-Goegnies - Dimanche 24 décembre 1901.

 

En ce moment où la distribution d'eau est à l'ordre du jour dans tout le Centre, nous croyons intéressant de publier ce qui suit, et qui est extrait du rapport communal de Houdeng-Goegnies, exercice 1900-1901.

 

"Notre rapport de l'an dernier annonçait la mise à l'étude d'un projet de distribution d'eau destiné à alimenter les deux Houdeng et Strépy et exposait toute l'utilité de semblable institution.

 

Cette entreprise est actuellement entrée dans la phase d'exécution.

 

Les communes feront usage de l'eau des sources du Bois Huberbu situées à mi-route de Strépy et Trivières, à 500 mètres de la Haine et donnant 3 à 4000 mètres cubes d'eau par jour.

 

Hâtons-nous de dire que cette eau est de toute première qualité. Les laboratoires bactériologiques de Mons, de Liège et d'Anvers ont été invités à en faire l'analyse et les trois résultats sont excellents; voici les conclusions des bulletins :

 

MONS - Cette eau ne présente rien de suspect et peut être considérée comme potable.

ANVERS.- Eau excellente au point de vue de l'hygiène.

LIEGE.- Cette eau contient très peu de colonies de microbes vulgaires, en moyenne 10 à 22 par centimètre cube. Elle est actuellement normale, bien filtrée par le sol et bien protégée. Si un bon captage peut maintenir ces excellentes conditions, l'eau peut être utilisée pour la  boisson. (Dr. Malvoz).

 

Un rapport spécial publié en juin dernier par les journaux, a donné, in extenso, la copie des bulletins d'analyse.

 

Les communes ont donc tous leurs apaisements quant à la qualité de l'eau; il en est de même en ce qui concerne la quantité: les travaux de captage l'ont établi.

 

Passons maintenant à la marche générale qui sera suivie dans l'exécution du projet.

 

Il avait été tout d'abord question de la confier à une société spécialiste qui aurait exploité la distribution et aurait fourni aux communes l'eau nécessaire moyennant une redevance à fixer par mètre cube.

 

Cette proposition, qui aurait peut-être assuré une exécution plus rapide et mis à couvert la responsabilité des trois administrations locales, augmentait le prix de l'eau et privait les communes des subsides de l'Etat et de la Province sur le coût des travaux de captage et d'élévation, subsides s'élevant à 53% de la dépense, ce qui réduit la charge dans une proportion considérable.

 

Les communes ont donc décidé d'exécuter tous ces travaux elles-mêmes; «liés en confieront la surveillance à des personnes compétentes et quand la question de l'exploitation sera à l'ordre du jour, elles rechercheront le meilleur rouage administratif pour assurer la marche régulière de ce service publie.

 

Après les études préliminaires, analyse, recherches, sondages, il fut entendu que l'entreprise serait divisée en trois lots qui comprendront :

1°- le captage;

2°- l'élévation;

3°- la distribution des eaux.

 

Le projet du premier lot dressé par le personnel voyer a été approuvé par les autorités supérieures et mis en adjudication; il prévoit notamment l'exécution d'un puits et d'une galerie de captage: M. Emile Juramie, entrepreneur à La Louvière, travaille en ce moment à leur réalisation.

 

juramie~1

En-tête de lettre de l'entreprise de travaux publics Juramie.

 

Le second lot comprendra l'aspiration et l'élévation des eaux à une hauteur suffisante pour alimenter les points les plus culminants des trois localités.

 

Les travaux du troisième lot consisteront à distribuer l'eau dans les diverses rues des trois localités; ce travail sera exécuté par chaque commune en particulier.

 

Des conduites amèneront l'eau aux bornes-fontaines.

 

Celles-ci seront placées tous les 50 ou 100 mètres, selon la densité de la population. Les ménagères iront y chercher l'eau qui leur sera nécessaire; à cet effet, elles auront une clef qui leur permettra d'ouvrir et de fermer la borne afin d'éviter le gaspillage.

 

Entre deux bornes-fontaines l'on placera une bouche à incendie et en cas de sinistre, il suffira d'y adapter des tuyaux pour avoir de l'eau en grande quantité pour combattre le feu. Tel sera le service public de la distribution.

Si un particulier tient à avoir de l'eau chez lui, il doit prendre à sa charge la tuyauterie et l'installation, comme pour le gaz et payer à l'exploitation une minime redevance par mètre cube d'eau employé.

 

Celui qui possède un puits pourra toujours en faire usage "mais à la condition que l'eau qu'il y puisera soit reconnue bonne par l'analyse."

 

La distribution aura pour effet de mettre de l'eau absolument pure à la disposition des habitants, ce qui est d'une importance capitale au point de vue hygiénique.

 

En effet, presque tous les puits de la localité sont contaminés et l'usage d'eau mauvaise fait naître à la longue, certaines maladies dangereuses.

 

Nous ne saurions mieux faire ressortir la haute utilité de l'oeuvre entreprise par l'Administration communale, qu'en rappelant les paroles prononcées par M. le Or Soupart, bourgmestre à Châtelineau, dont la compétence en cette matière est de toute notoriété, au sujet de la distribution d'eau établie en sa commune:

 

"La distribution d'eau a non seulement permis aux habitants d'avoir de l'eau saine et potable pour leur consommation, mais elle a augmenté la propreté des rues et des maisons et a fait disparaître complètement le typhus qui régnait auparavant dans la localité, à l'état endémique et épidémique."

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : distribution, eau |  Facebook |

02/06/2007

Distribution d'eau.

Houdeng-Goegnies - Dimanche 8 septembre 1901.

 

L'adjudication des travaux nécessités par la distribution d'eau qui va desservir les Deux-Houdeng et Strépy-Bracquegnies pour le 1er lot qui comprend les puits et galerie de captage des eaux a été approuvé par le Conseil communal de Houdeng-Goegnies en sa séance d'hier vendredi soir. Il a approuvé l'adjudication de M. Emile Juramie, de La Louvière, pour 24.500 francs.

 

Le Conseil communal d'Houdeng-Aimeries délibérera ce soir samedi à ce propos, et les édiles de Strépy-Bracquegnies auront cet objet à l'ordre du jour d'une séance qu'ils tiendront la semaine prochaine.

17:30 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : distribution, eau |  Facebook |