06/04/2009

Une rue Jules Cornet.

Mardi 31 août 1937.

Dimanche, vers 14 heures, M. Victor Ghislain, bourgmestre, a procédé à l'inauguration d'une rue Jules Cornet, dans le quartier de Bouvy. 

La rue Jules Cornet remplacera désormais la dénomination de "rue Bonne-Espérance", artère qui longe la plaine des jeux de Bouvy, en direction du Mitant-des-Camps. Bonne Espérance rappelait le charbonnage de ce nom. 

M. Ghislain prononça le discours suivant: 

"En séance du 30 juillet 1937, le Collège des Bourgmestre et Echevins décidait de donner à une rue de La Louvière le nom de "Jules Cornet". 

En prenant cette décision, le Collège échevinal a voulu rendre un hommage reconnaissant à une personnalité qui, née dans la rue dénommée aujourd'hui "Impasse de Bonne-Espérance", devait devenir l'une des figures les plus éminentes du monde des géologues, l'une de celles ' qui illustrèrent le plus glorieusement le patrimoine scientifique de la Wallonie. 

D'autres voix plus autorisées que la mienne vous parleront de ses études, de ses voyages à l'étranger, de son oeuvre dans l'enseignement, auquel il consacra sa vie après sa rentrée définitive en Belgique. 

Elles vous le dépeindront, comme étudiant, explorateur, écrivain, professeur, et qui, à ces titres, sut se faire apprécier et aimer par ses contemporains. 

Cette artère, qui mène vers la maison où il est né, est toute désignée pour rappeler aux hommes d'aujourd'hui et à ceux de demain le nom de Jules Cornet. 

A ceux qui passeront et qui pourraient se demander quel était cet homme, vous avez désiré que la plaque indicatrice réponde: "C'était un géologue, c'était un savant".

Elle aurait été plus complète encore, si elle leur avait dit: "C'était un homme de coeur, un vaillant, inclinez-vous, Mesdames, Messieurs" comme nous vous convions à le faire en découvrant la modeste plaque qui redira son nom à la postérité." 

La plaque apposée à l'entrée de la rue fut ensuite dévoilée. 

En auto et en tram, les personnalités se dirigèrent vers Saint-Vaast où avait lieu l'inauguration du Mémorial Jules Cornet, placé sur la façade de la Maison Communale.

18:30 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, cornet |  Facebook |

04/04/2009

Noms de rues.

Jeudi 28 janvier 1937.

Le Collège des Bourgmestre et Echevins, au cours de sa séance du 22 janvier, a procédé à la dénomination de nouvelles rues, comme il est indiqué ci-après: 

1- rue reliant la rue des Carrelages à la rue E. Jauniaux: rue Augustin Gilson, ancien bourgmestre.

2- rue partant de La Closière pour aboutir à la rue de la Station: rue Anna Boch, artiste peintre.

3- rue partant de la rue du Gazomètre à la rue Louis Bertrand: rue Clément Dambot, ancien conseiller communal.

4- place Pierre Brachet, intersection de la rue Victor Boch et de la nouvelle rue Clément Dambot.

5- rue partant de la rue Hamoir et aboutissant à la rue Léopold Dupuis: rue Docteur Grégoire, ancien échevin.

6- rue reliant la rue Pré Joily à la rue du Rieu de Baume: rue des Pierrots.

7- la rue du Gymnase devient rue Alfred Pourbaix, ancien échevin.

22:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, gilson, gregoire, boch, pourbaix, dambot, pierrots |  Facebook |

02/04/2009

Nouvelles dénominations de rues.

Jeudi 20 février 1936.

Le Collège des Bourgmestre et Echevins a pris les décisions suivantes au sujet de la dénomination de nos rues. 

1- La nouvelle artère tenant à la rue Paul Pastur et aboutissant à la rue du Moulin (prolongement de la rue Jules Thiriar), sera dénommée "rue Jules Destrée". 

2- Au mitant-des-Camps, il est créé une place qui portera le nom "place Fernand Delvaux".

Cette place est située à proximité du passage à niveau du chemin de fer des Charbonnages et est formée par la jonction de la rue du Mitant-des-Camps avec l'impasse du Grand Philippe. C'est à cet endroit que l'ancien administrateur communal dont on veut honorer et commémorer la mémoire habitait depuis de très nombreuses années.

22:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : destree, rue, delvaux |  Facebook |

30/03/2009

Dénomination de rue.

Samedi 13 octobre 1934.

Aux confins de la commune, il existe une rue nouvelle, allant de la rue Parmentier aux Laminoirs de Longtain. 

Le Collège des Bourgmestre et Echevins vient de décider de la dénommer "rue des Chocolatières".

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, chocolatieres |  Facebook |

28/03/2009

La rue Albert Ier.

Mercredi 28 février 1934.

Le Conseil de notre commune, sur la proposition, qui l'honore, du Collège échevinal socialiste, a décidé de dénommer dorénavant la rue du Commerce, rue Albert 1er. 

Tous les Louviérois apprécieront ce geste de reconnaissance et les riverains de ce quartier seront les premiers réjouir, d'autant plus, d'ailleurs, que l'appellation « rue du Commerce » ne signifiait plus, actuellement, cette dénomination, toutes nos rues pouvant se qualifier de « rue du Commerce », par suite de la grande extension prise par les affaires dans notre commune. 

Pouvons-nous suggérer une idée lors de l'apposition des plaques aux deux extrémités de la nouvelle rue? Cette cérémonie ne devrait-elle pas revêtir un caractère plus grandiose que la simple mise en place des dites plaques par nos services communaux. 

Nos Combattants, nos Invalides, nos Déportés, nos Veuves de guerre, les Orphelins, nos écoles, nos sociétés n'organiseraient-ils pas une manifestation d'hommage à la mémoire de notre grand Roi. Nous soumettons l'idée, sans plus, comme venant de l'homme de la rue...

18:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, commerce, albert ier |  Facebook |

24/03/2009

Sens unique.

Dimanche-Lundi 17-18 mai 1931.

Le bourgmestre a prescrit l'établissement du sens unique dans certaines artères, savoir: 

1- rue Charles Nicaise (rue Sylvain Guyaux vers la rue des Amours). 

2- Tierne du Bouillon (chaussée de Mariemont, Jolimont vers rue de Baume Haut). Les autos venant de Jolimont devront tourner à droite. Les autos venant de La Louvière poursuivront vers le Pont-Brogniez. Si le sens contraire était adopté, les autos devraient traverser la chaussée en haut de Baume, et à Jolimont, pour prendre la droite. 

3- la rue des Amours est très étroite et particulièrement dangereuse; plusieurs accidents se sont produits à cet endroit, de même pour la rue Basse. Il y a lieu d'établir un sens unique de la rue Basse vers la place Jules Mansart pour la rue des Amours, de la rue Sylvain Guyaux vers la rue des Déportés, pour la rue Basse. 

4- afin de dégager le Drapeau Blanc, il est possible d'établir un sens unique dans la rue Hamoir, les autos venant de Jolimont étant dirigées par rue Arthur Warocqué, J. Toisoul, Maugrétout, Kéramis, Sylvain Guyaux, les autos venant de Houdeng continuant à droite vers Baume. 

5- La rue Joseph Toisoul est plus étroite, et il s'y trouve deux entrées d'écoles.

6- Même remarque que pour la rue J.-B. Berger. Plusieurs accidents sont déjà survenus à cet endroit (autos débouchant dans la rue du Commerce). 

7- les habitants de la rue Neuve se sont plaints, à plusieurs reprises, de la circulation trop intensive de véhicules de tous genres dans cette artère. 

8- la circulation sera rendue plus aisée sur les deux places en tournant toujours à droite (bordure extérieure). 

9- rue Piérard, à La Croyère-Ecoles.

22:15 Écrit par La Petite Louve dans Equipements publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue, neuve, berger, hamoir, bouillon, amours, nicaise, toisoul, pierard |  Facebook |

22/03/2009

Dénomination et numérotage des rues.

Mercredi 5 novembre 1930.

Dénominations des rues.

Des rues nouvellement créées étaient à dénommer : 

1- à La Croyère, les chemins partant de la rue de la Flache aux Laminoirs de Longtain;
2- de la rue Parmentier (bas) au chemin précité ;
3- à Bouvy, chemin de la rue du Chalet à la rue Louis Bertrand ;
4- de la rue des Champs au sentier du Rieu-de-Baume, dite actuelleraent rue Nouvelle.

Le Collège a dénommé comme suit ces nouvelles artères :

1- rue Henri Pilette, ancien conseiller communal décédé;
2- rue Auguste Nicodème, industriel ;
3- rue Zénobe Gramme, inventeur de la dynamo ;
4- rue Pré Joily, ancienne fontaine ainsi appelée.

 Numérotage des rues.

 L'Administration communale doit, toutes les décades, procéder au recensement général de la population. Préalablement à cette opération, la révision du numérotage des maisons doit être effectué. Cette année, cette besogne se complique d'un recensement des maisons et bâtiments de toute nature et des logements.

Depuis 1921, de nouvelles constructions ont été érigées, des changements nombreux ont été apportés à la disposition des quartiers, des habitations, etc. C'est aussi que des numéros doivent être changés, si l'on veut éviter la confusion que créerait le bis, A, B, C, etc. Il y a des instructions formelles et l'ancien numéro doit rester, ce qui, d'ailleurs, est plutôt utile à l'occupant. Mais c'est disgracieux et l'on réclame.

A titre d'exemple, les réclamants pourraient voir, dans l'agglomération bruxelloise, certaines rues ou trois numéros sont superposés pour le même immeuble.